DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Malte dans la tourmente européenne

euronews_icons_loading
Malte dans la tourmente européenne
Tous droits réservés  ASSOCIATED PRESS
Taille du texte Aa Aa

Les députés européens ne partagent pas souvent le même avis. Mais ce mardi le message était commun dans les rangs de l'hémicycle pour demander dans les plus brefs délais la démission du Premier ministre maltais. "Vous devez démissionner", assène l’Espagnol chrétien-démocrate Esteban Gonzalez Pons.

Joseph Muscat dirige l'île méditerranéenne depuis 2013. Son cabinet est associé à l'assassinat en 2017 de la journaliste Daphne Caruana Galizia. Le Premier ministre s'est engagé à laisser sa place au mois de janvier. Mais pour les Maltais ce report n'a pas de sens. "Nous voulons que le monde entier sache que nous ne sommes pas faits de la même étoffe que Joseph Muscat et les criminels qu'il emploie", explique l’eurodéputée maltaise de droite Roberta Metsola.

Le principal concerné n'était pas là pour répondre aux questions des élus. Mais ses partenaires du parti travailliste s'engagent à mettre en œuvre les réformes en faveur de l'Etat de droit, précise Miriam Dalli. "Je suis là pour parler au nom d'un pays, qui prouve qu'il entend, qui est ouvert aux recommandations à mettre en place", insiste la socialiste maltaise.

Les députés se prononceront mercredi sur une résolution pour demander à la Commission européenne d'entamer un dialogue sur l'Etat de droit avec le gouvernement maltais.