Algérie : le général Ahmed Gaïd Salah, puissant chef d'état-major de l'armée, est mort

Le général Ahmed Gaïd Salah à Alger, le 19 décembre 2019
Le général Ahmed Gaïd Salah à Alger, le 19 décembre 2019 Tous droits réservés AP Photo/Fateh Guidoum
Par Euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ahmed Gaïd Salah est disparu à l'âge de 79 ans des suites d'un accident cardiaque.

PUBLICITÉ

Le général Ahmed Gaïd Salah, puissant chef d'état-major de l'armée algérienne et pilier du régime depuis 1962, est décédé, a annoncé ce lundi la télévision publique.

L'agence de presse nationale algérienne (APS) a ajouté que la disparition de celui qui exerçait également les fonctions de vice-ministre de la Défense nationale est due aux suites d'une crise cardiaque.

Ahmed Gaïd Salah était âgé de 79 ans, a précisé l'APS relayant un communiqué de la présidence de la République.

Sur le devant de la scène après avoir arraché en avril la démission du président Abdelaziz Bouteflika, le général Gaïd Salah était le visage du haut commandement militaire qui a assumé ouvertement la réalité du pouvoir jusqu'à l'élection le 12 décembre d'Abdelmadjid Tebboune comme nouveau chef de l'Etat.

Ahmed Gaïd Salah avait d'ailleurs assisté à la cérémonie durant laquelle le nouveau président algérien avait prêté serment le 19 décembre dernier à Alger.

Un deuil national de trois jours a été décrété par Abdelmadjid Tebboune.

Un autre général, Saïd Chengriha, a été désigné par la présidence de la République pour assurer l'intérim.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Perdus en mer en jet-ski, deux vacanciers franco-marocains tués par des garde-côtes algériens

Deux touristes franco-marocains tués par balle au large des côtes algériennes

No Comment : les Berbères fêtent le Nouvel an