DERNIERE MINUTE

Des milliers d'Algériens ont manifesté dans les rues d'Alger vendredi 13 décembre, au lendemain du scrutin qui a porté l'ancien Premier ministre Abdelmadjid Tebboune à la tête du pays. Les manifestants, dont beaucoup ont boycotté le vote, ont rejeté les résultats de ce qu'ils ont appelé une "fausse" élection, affirmant que le concours entre ces cinq candidats était une imposture illégitime destinée à maintenir l'ancienne élite dirigeante en place.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.