DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grèves contre la réforme des retraites : le mouvement s'éternise

euronews_icons_loading
Grèves contre la réforme des retraites : le mouvement s'éternise
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Le début de la semaine à Paris a été marqué par un nouveau coup d'éclat du "Spiderman" français, Alain Robert, qui a escaladé à mains nues un gratte-ciel parisien pour montrer son soutien au mouvement contre la réforme des retraites, alors que la grève dans les gares se poursuit.

Taux de grévistes au plus bas à la SNCF

Quarantième jour consécutif ce lundi à la SNCF, mais un taux de grévistes au plus bas à 4,3 %. Moins d'un quart des conducteurs de trains en grève. Des améliorations également dans les transports en commun parisien.

Depuis le début du mouvement le 5 décembre dernier, les grèves et blocages ont touché un certain nombre de secteurs, à des degrés divers : raffineries, hôpitaux, écoles, tribunaux, distribution de l'électricité, ports et docks. Et désormais, des appels à bloquer des centres fiduciaires, ce qui menace désormais la distribution de billets, même si la Banque de France se veut rassurante sur le risque de pénuries de petites coupures.

La CGT appelle à durcir le mouvement

Le mouvement de protestation, même s'il semble s’essouffler, n'est donc pas terminé. Pourtant, le Premier ministre français a annoncé le retrait provisoire d'une mesure phare de la réforme : l'âge pivot à 64 ans pour bénéficier d'une retraite à taux plein. La mesure disparaîtra à condition que les partenaires sociaux trouvent une alternative pour atteindre l'équilibre financier.

Pour la CGT, le mouvement s'arrêtera quand le gouvernement aura retiré l'ensemble de son texte. Le deuxième syndicat français et d'autres centrales syndicales appellent à une sixième journée d'action ce jeudi.