DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le coronavirus fait un bond de 3 700 cas en un jour, Wuhan manque cruellement de lits

This photo taken on February 5, 2020 shows patients displaying mild symptoms of the novel coronavirus as they arrive at an exhibition centre converted into a hospital in Wuhan
This photo taken on February 5, 2020 shows patients displaying mild symptoms of the novel coronavirus as they arrive at an exhibition centre converted into a hospital in Wuhan   -   Tous droits réservés  STR / AFP
Taille du texte Aa Aa

Les pics de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV montent de plus en plus haut, et à Wuhan, où elle est née, la logistique pour s'occuper des dizaines de milliers de malades n'arrive plus à suivre... Le manque de structures, et surtout de lits pour les accueillir, est devenu criant seulement quinze jours après la mise en quarantaine de l'immense métropole et d'une bonne partie de sa province du Hubei, dans le centre de la Chine.

Hu Lishan, un haut responsable de la ville de 11 millions d'habitants, ne l'a pas caché aux médias officiels, il évoque une "pénurie grave" de lits mais aussi un besoin urgent "d'équipements et de matériel". La transformation d'une dizaine de bâtiments publics, de gymnases, de centres culturels, en lieux d'hébergement des patients ne suffit pas, pas plus que la construction du fameux grand hôpital de mille lits en une dizaine de jours, une prouesse pourtant vantée par la propagande.

3 700 contaminations de plus en un jour

L'établissement "révolutionnaire" est d'ailleurs à peine entré en fonction, mardi dernier, qu'un autre, d'une capacité encore plus grande, de 1 600 lits, devrait ouvrir ses portes cette fin de semaine. Mais la légendaire capacité de travail chinoise n'est même pas à la hauteur, tant la contamination accélère. On compte à ce jour (vendredi 7 février 2020) 31 161 cas précisément et officiellement sur l'ensemble de la Chine continentale, c'est à dire sans Hong Kong et Macao. 3 700 cas supplémentaires sont apparus rien que dans la journée de mercredi, un bond spectaculaire.

STR / AFP
This photo taken on February 5, 2020 shows a patient covered with a bed sheet at an exhibition centre converted into a hospital in WuhanSTR / AFP

240 personnes infectées sont recensées ailleurs dans le monde, dans une trentaine de pays. Le bilan des décès, lui, est monté vendredi à 636, toujours en Chine continentale, auxquels il faut ajouter un premier mort à Hong Kong, et un autre aux Philippines. A noter toutefois que le taux de mortalité de cette nouvelle pneumonie virale reste autour de 2%, selon les experts scientifiques, en deçà de celui du SRAS, qui a sévit en 2002-2003.