Mohammad Rasoulof sacré à Berlin

Mohammad Rasoulof sacré à Berlin
Tous droits réservés أ ف ب
Tous droits réservés أ ف ب
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La 70e Berlinale attribue l'Ours d'or au cinéaste dissident iranien Mohammad Rousoulof qui fait l'objet d'une interdiction de quitter le territoire.

PUBLICITÉ

Le jury de la 70e édition de la Berlinale a attribué l'Ours d'or au dissident iranien Mohammad Rassoulof, qui fait l'objet dans son pays d'une interdiction de quitter le territoire.

Son film s'intitule There Is No Evil et traite de la prise de responsabilité pour ceux qui vivent dans une dictature.

Palmarès décidément politique avec le Grand Prix du jury qui revient cette année à Never Rarely Sometimes Always, le film sur l'avortement de l'Américaine Eliza Hittman.

Le Sud-Coréen Hang Sang-soo est lui sacré meilleur réalisateur pour "The Woman Who Ran", avec sa comédienne fétiche Kim Min-hee.

La comédienne allemande Paula Beer remporte le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans Undine, une fable aquatique de Christian Petzold

Le prix du meilleur acteur revient à l'Italien Elio Germano et sa perfomance dans Hidden Away, le portrait d'un peintre signé Giorgio Dritti.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Europe rafle les prix d'interprétation à la Berlinale

Berlinale 2024 : la réalisatrice franco-sénégalaise, Mati Diop, remporte l'Ours d'or

Irak : une explosion sur une base militaire de milices pro-Iran fait un mort