EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Coronavirus : António Guterres plaide pour une réponse "coordonnée et globale"

Philippines Communist Rebels
Philippines Communist Rebels Tous droits réservés SALVATORE DI NOLFI/AP
Tous droits réservés SALVATORE DI NOLFI/AP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le secrétaire général de l'ONU, la réponse à la pandémie implique d'utiliser des ressources représentant au moins 10% du PIB mondial.

PUBLICITÉ

Alors que le Covid-19 a touché plus de 850 000 personnes dans le monde, et causé la morts de plus de 40 000, le secrétaire général de l'ONU appelle au rassemblement et à la solidarité internationale pour stopper la propagation du coronavirus.

"Ce qu'il faut, c'est une réponse multilatérale coordonnée et globale à grande échelle représentant au moins 10% du PIB mondial. Les pays développés peuvent le faire par eux-mêmes et certains le font effectivement. Mais nous devons augmenter massivement les ressources pour le monde en développement" a-t-il affirmé. Antonio Guterres s'était déjà exprimé sur ce sujet sur le plateau d'Euronews, le 25 mars dernier (Tweet).

L'Italie se stabilise

L'Italie a enregistré un tiers de tous les décès sur la planète avec plus de 12 000 morts, mais la courbe des contaminations semble se stabiliser.

"Nous avons atteint un plateau, un aplatissement dans la courbe. Et nous devons encore confirmer cela. Ce n'est pas parce que nous avons atteint un plateau que c'est fini. Cela signifie que nous devons commencer la descente maintenant. Et la descente ne peut commencer que si nous continuons de faire extrêmement attention à ce que nous faisons au quotidien" a annoncé Silvio Brusaferro, patron de l'Institut supérieur de la santé (ISS).

Mardi noir en Espagne et en France

L'Espagne pour sa part a connu sa journée la plus meurtrière avec plus de 800 nouveaux décès mardi, portant le nombre total de morts à plus de 8 000. Les dernières 24 heures ont aussi été les plus meurtrières pour la France avec 499 morts, et un total de plus de 3 500 décès depuis le début de la pandémie.

Et ce ne sont plus seulement les personnes âgées qui sont touchées, la plus jeune victime du COVID-19 au Royaume-Uni est un garçon de 13 ans originaire de Londres, alors que les cas confirmés continuent d'augmenter dans le pays.

Les pays en développement touchés

Les gouvernements africains ont commencé à introduire des mesures plus strictes. Lagos au Nigéria, ville la plus peuplée d'Afrique a aussi été mise en confinement. À Gaza, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies distribue des rations d'aide alimentaire alors que la maladie commence à y sévir. Alors que le monde se verrouille, il semblerait que le seul endroit non affecté par le virus soit l'Antarctique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cette animalerie de Nicosie a doublé son activité depuis le début du confinement

Etats-Unis : les démocrates font pression sur Biden pour qu'il réévalue sa candidature

Joe Biden testé positif au Covid-19 : la pression pour le retrait de sa candidature s'accentue