DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Hongrie: le Covid-19 vous a mis au chômage ? Rejoignez l'armée !

euronews_icons_loading
Capture d'écran d'une vidéo AFP
Capture d'écran d'une vidéo AFP   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

L'armée hongroise mène une offensive de charme auprès des jeunes, fragilisés par l'impact économique de la crise du coronavirus.

Les perspectives économiques du pays sont mauvaises, et le chômage mal indemnisé. Voilà de quoi susciter des vocations militaires...

Avec l'épidémie, le nombre de postulants a été multiplié par deux. On a également beaucoup de demandes pour des renseignements. Nous en sommes très heureux. Nous nous sommes adaptés à cette situation, notamment en modifiant la procédure d'admission. Cela ne veut pas dire que les conditions d'entrée dans l'armée sont plus simples. C'est plutôt que la procédure a été accélérée.
Tamás Durgó
Officier de l'armée hongroise, chef de la division de recrutement
Je n'arrivais pas à trouver de boulot fixe. Je n'avais que des petits boulots, quelques jours par-ci, quelques semaines par-là, mais rien de durable. J'ai donc frappé à la porte de l'armée pour avoir un emploi stable.
Tibor Tőkei
Soldat

Les futurs soldats passent d'abord un test médical puis ils suivent une formation de six mois avant d'être opérationnel.

L'armée et Viktor Orban

Cet engouement pour servir le pays a de quoi réjouir le Premier ministre, Viktor Orban.

Le dirigeant conservateur n'a cessé de consolider le budget de la Défense ces dernières années. Ainsi, la part du PIB consacrée à la défense est passée de 0,95% en 2013 à 1,21% en 2019.

Depuis son accession au pouvoir, le chef du gouvernement s'emploie également à renforcer l'éducation patriotique dans les écoles.