Annexion en Cisjordanie : le plan qui inquiète la communauté internationale

Annexion en Cisjordanie : le plan qui inquiète la communauté internationale
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Benjamin Netanyahu doit se prononcer sur le plan américain qui prévoit l’annexion de certaines zones de la Cisjordanie occupée avec pour objectif de régler le conflit au Proche-Orient. Interview du directeur de l'IRIS Pascal Boniface.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu doit se prononcer ce mercredi sur un plan très sensible qui prévoit l’annexion de certaines zones de la Cisjordanie occupée. Il avait été proposé en janvier par Donald Trump avec l’objectif de régler le conflit au Proche-orient. 

Si le plan prévoit la création d’un Etat de Palestine, il accorde un certain nombre de concessions à l’Etat hébreu qui obtiendrait environ 30 % de la Cisjordanie occupée à travers l'annexion des colonies israéliennes et de la Vallée du Jourdain, une région agricole stratégique. Jérusalem resterait la capitale indivisible d’Israël selon ce plan, qui prévoit également la création d’un tunnel pour relier la Cisjordanie à la bande de Gaza.

La proposition américaine a été rejetée en bloc par les Palestiniens et inquiète la communauté internationale, qui craint un embrasement dans la région et des ondes de choc qui pourraient se faire sentir sur plusieurs décennies.

Interview de Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel

Trump obligé de vendre des biens pour payer une caution de 454 millions de dollars ?