DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : est-ce risqué de (re)prendre l'avion pendant la pandémie de Covid-19 ?

L'agent de la TSA Patrisa Johnson, à droite, aide un voyageur à passer la sécurité avant de s'envoler de Love Field à Dallas, le mercredi 24 juin 2020.
L'agent de la TSA Patrisa Johnson, à droite, aide un voyageur à passer la sécurité avant de s'envoler de Love Field à Dallas, le mercredi 24 juin 2020.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Tony Gutierrez
Taille du texte Aa Aa

Prendre l'avion pendant la pandémie de nouveau coronavirus peut augmenter votre risque d'exposition à la maladie, mais les compagnies aériennes prennent certaines précautions et vous pouvez en faire autant.

Voyager en avion signifie passer du temps dans les files d'attente et les terminaux des aéroports, ce qui vous met en contact rapproché avec d'autres personnes potentiellement contagieuses.

De plus, avec la lente reprise des voyages et la réouvertures des frontières, les avions sont de plus en plus bondés, ce qui signifie que vous serez probablement assis près d'autres personnes, souvent pendant des heures, ce qui augmente les risques.

Une fois à bord d'un avion, la plupart des virus et autres germes ne se propagent pas facilement en raison de la façon dont l'air circule, selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les avions de ligne sont en effet équipés pour l'immense majorité de filtre à air HEPA, similaires à ceux dans les hôpitaux.

Les compagnies aériennes affirment également qu'elles se concentrent sur la désinfection des surfaces que les passagers touchent couramment : sièges, tablettes, etc.

Certaines compagnies aériennes comme Alaska, Delta, JetBlue et Southwest bloquent les sièges du milieu dans les rangées de 3, ou limitent leur capacité. Mais, même si chaque siège du milieu est vide, vous serez probablement plus près que la distance recommandée de 1,80 m d'un autre passager maintenant que les avions sont plus remplis.

Le principe "uniquement si nécessaire"

Les compagnies American, United et Spirit réservent désormais des vols à pleine capacité lorsqu'ils le peuvent. Toutes les grandes compagnies aériennes américaines exigent que les passagers portent des masques. Selon Lauren Ancel Meyers, experte en épidémies à l'université du Texas, cela peut contribuer à limiter les risques.

Plusieurs compagnies aériennes ont également annoncé lundi 29 juin qu'elles allaient interroger les passagers sur les éventuels symptômes du Covid-19 et leur demander s'ils ont été en contact avec une personne ayant été testée positive au virus au cours des deux semaines précédentes.

Néanmoins, pour le Dr Meyers, il faudrait s'assurer si nous avons vraiment besoin d'être dans cet avion. "Nous devrions tous avoir à l'esprit le principe 'uniquement si nécessaire' et toujours prendre le plus de précautions possibles pour nous protéger et protéger les autres", explique-t-elle.