En Autriche, des Tchétchènes protestent contre l'assassinat d'un des leurs

En Autriche, des Tchétchènes protestent contre l'assassinat d'un des leurs
Tous droits réservés Ronald Zak/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Ronald Zak/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Autriche des Tchétchènes protestent contre l'assassinat de l'un des leurs : Mamikhan Oumarov a été abattu samedi soir. Réfugié à Vienne depuis 2005, ce dissident était très virulent contre le président tchétchène Ramzan Kadyrov.

PUBLICITÉ

Ils sont révoltés, effrayés pour leur propre vie : devant l'ambassade russe à Vienne, une centaine de Tchétchènes protestent contre la mort d'un des leurs. Mamikhan Oumarov, 43 ans, a été abattu samedi soir près de la capitale autrichienne où il avait trouvé refuge depuis 2005. Le blog vidéo qu'il tenait était très offensif contre le président tchétchène Ramzan Kadyrov, allié de Moscou.

"Nous avons des proches en Tchétchénie, dit Hadischat Yussopova, 22 ans, qui habite ici. Ils ne sont pas plus en sécurité que nous. Nous ne pouvons pas nous sentir en sécurité en Europe après ce qui s'est passé samedi soir."

Des meurtres commandités par le Kremlin ?

"Le meurtrier Poutine devant la justice internationale de La Haye", réclame une banderole. Pour ces réfugiés pas de doute, le Kremlin ordonne ces assassinats. L'Autriche a interpellé deux ressortissant russes après l'homicide. La communauté tchétchène a perdu plusieurs dissidents dans des assassinats qu'elle qualifie de politiques. Et pas seulement en Autriche. A Lille dans le nord de la France un blogueur de 44 ans a été retrouvé poignardé dans un hôtel en janvier dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes