DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Règles contre le Covid-19 : ce qui change à compter du 1er août

euronews_icons_loading
L'aéroport d'Orly en région parisienne, le 1er août 2020
L'aéroport d'Orly en région parisienne, le 1er août 2020   -   Tous droits réservés  STEPHANE DE SAKUTIN/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Tests ou quarantaine obligatoire en provenance des pays à risque, port du masque dans les lieux publics... En ce début de mois d'août, de nouvelles mesures visant à juguler la propagation du coronavirus entrent en vigueur dans plusieurs pays. Tour d'horizon d'Europe.

Alors que l'été bat son plein, de nouvelles mesures sont mises en place à compter de ce samedi 1er août dans plusieurs pays d'Europe. Le gouvernement régional de Madère (Portugal) a notamment décider d'imposer le port obligatoire du masques dans les rues. "Je suis d'accord avec la mesure, je pense qu'il faut porter un masque pour se protéger", acquiesce cette habitante.

En Espagne, la Catalogne a déjà franchi le pas également en rendant obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics. La région a néanmoins été classée, avec les régions de Navarre et d'Aragon, comme zones à risque par l'Allemagne. Conséquence : à moins de présenter un test négatif, les voyageurs qui reviennent de ces zones devront respecter une quarantaine obligatoire.

En France, de plus en plus de villes françaises adoptent le port obligatoire du masque dans tous les lieux publics. C'est le cas de plusieurs zones de la ville de Lille et dans 69 villes de Mayenne à partir de lundi, ou encore du Touquet à compter de ce samedi 1er août.

Une nouvelle règle diversement appréciée et respectée dans cette ville du Pas-de-Calais. "On fait avec, c'est contraignant, il fait chaud, mais bon, c'est pour une bonne cause, donc ça ne me dérange pas", souligne cette jeune femme. "Tu marches ici, tu mets le masque, mais quand tu t'assois, tu l'enlèves... Je trouve que c'est un peu ridicule", fait remarquer cet homme, qui ne le porte pas.

De nouvelles mesures également mises en place dans les aéroports, en France. A Charles de Gaulle, les tests de dépistage sont devenus obligatoires pour les voyageurs en provenance de 16 pays où le coronavirus circule encore largement, parmi lesquels les États-Unis, l'Afrique du Sud, l'Inde, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l'Algérie, la Turquie ou encore Madagascar. Des exceptions sont faites pour les personnes en capacité de présenter la preuve d'un un examen biologique de dépistage virologique négatif réalisé dans les 72 heures avant le départ.

En Italie, le port du masque et le respect de la distance d'un mètre resteront obligatoires dans les trains : c'est la décision que le gouvernement italien a décidé de prendre, alors que le choix des compagnies de ne plus assurer la distance entre les sièges à partir du 1er août commençait à faire polémique.