DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid : l'Italie échappe à la seconde vague

euronews_icons_loading
Un masque dans une rue de Rome, le 27 septembre 2020
Un masque dans une rue de Rome, le 27 septembre 2020   -   Tous droits réservés  Gregorio Borgia/AP
Taille du texte Aa Aa

L'Italie échappe pour l'heure à la reprise de l'épidémie de coronavirus, une exception en Europe.

Le pays a été le premier et l'un des plus durement frappé par la première vague de Covid-19. Aujourd'hui, l'Italie fait figure d'exception en Europe. Le nombre de contagions reste depuis des semaines sous la barre des 2 000 nouveaux cas quotidiens, avec un nombre de tests relativement élevé, 120 000 par jour.

Moins de 2 000 nouveaux cas par jour

Comment expliquer ces bons résultats ? Les experts mettent en avant plusieurs raisons. Tout d'abord, le plan de confinement initial qui a été très sévère et surtout suivi d'une réouverture très progressive et très lente du pays.

D'un autre côté, les mesures de précaution sanitaires comme le port du masque sont plutôt bien respectées par la population.

Coup de chapeau de l'OMS

"Une plus grande acceptation des mesures restrictives : ce serait l'une des raisons, selon les experts de l'Imperial College of London, pour laquelle une deuxième vague d'infections n'a pas encore eu lieu en Italie, contrairement à d'autres pays européens. Les autorités insistent, en expliquant qu'un événement de ce type est pour l'instant à exclure même si l'inconnu de la récente réouverture des écoles pèse sur le scénario", précise notre correspondante à Rome Giorgia Orlandi.

Cette politique jusqu'ici couronnée de succès a valu vendredi à l'Italie un coup de chapeau de l'Organisation mondiale de la Santé : "Le gouvernement et la société, à tous les niveaux, ont réagi avec force et inversé la tendance avec une série de mesures fondées sur la science", a salué l'OMS.