DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : restrictions sanitaires renforcées dans les métropoles européennes

euronews_icons_loading
Manifestation des restaurateurs contre les restrictions sanitaires à Marseille, 25/09/2020
Manifestation des restaurateurs contre les restrictions sanitaires à Marseille, 25/09/2020   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Madrid et ses trois millions d'habitants, ainsi que neuf communes de sa périphérie seront bientôt isolées du reste de l'Espagne. Dès que le décret préparé par le ministère de la santé sera publié dans les prochains jours, la communauté autonome de Madrid devra s'y plier.

Le gouvernement central affirme que la ville n'a pas le choix, car elle remplit tous les critères : un taux de contamination supérieur à 500 pour 100 000 habitants sur les deux dernières semaines, un taux d'occupation des unités de soins intensifs supérieur à 35% et un taux de positivité aux tests de dépistage PCR supérieur à 10%.

Salvador Illa, ministre espagnol de la santé, a expliqué la décision du gouvernement :

"La situation à Madrid est complexe et préoccupante. Madrid a, selon les nouvelles données d'aujourd'hui : 4 810 nouveaux cas. Il s'agit de la deuxième augmentation quotidienne de cas la plus importante depuis le début de la deuxième vague. Les cas de Covid-19 à Madrid représentent 43,7 % du total des nouveaux cas dans notre pays".

L'Espagne compte 769 188 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie et près de 32 000 morts, dont 177 hier, mercredi.

A titre de comparaison, en France, l'état d'urgence sanitaire est déclenché lorsque le taux d'incidence atteint les 250 cas pour 100 000 habitants.

Les maires et présidents de métropoles de Paris, Lyon, Lille et Grenoble sont reçus à Matignon ce jeudi matin. Ils rencontrent le Premier ministre Jean Castex, le jour du point santé d'Olivier Véran. On spécule sur le fait que d'autres villes, dont Lyon et Lille, puissent être soumises à des restrictions similaires à celles en place à Marseille.

Marseille où les espoirs de répit des patrons de bars et de restaurants ont été douchés par le tribunal administratif, qui a confirmé l'arrêté les obligeant à fermer pour 15 jours. Même désillusion à Bordeaux pour les syndicats de salles de sport et de fitness.

La France compte 563 535 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie et près de 32 000 morts, dont 63, hier, mercredi.

Et au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson s'alarme car les indicateurs vont dans la "mauvaise direction", "le pays se trouve à un moment critique" a-t-il dit :

"Je dois être clair, si la situation l'exige, nous n'hésiterons pas à prendre d'autres mesures qui seraient, je le crains, plus coûteuses que celles que nous avons dernièrement mises en œuvre".

Pays le plus durement touché en Europe, avec 42 143 morts (+71), le Royaume-Uni a enregistré hier 7 108 nouveaux cas, portant à 453 264 le nombre total de cas positifs.