This content is not available in your region

En Hongrie, l'engouement pour les chiens en cette période de pandémie

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un chien dans un refuge en Hongrie
Un chien dans un refuge en Hongrie   -   Tous droits réservés  Euronews

Qui l'eût cru. En Hongrie, les refuges pour chiens sont devenus un lieu très couru en ces temps de pandémie. De plus en plus de visiteurs viennent pour adopter un compagnon, soit parce que le télétravail leur laisse davantage de temps pour s'en occuper, soit - et c'est plus problématique - parce que c'est un bon prétexte pour sortir le soir. Le gouvernement autorise en effet les propriétaires de chiens à sortir pour une promenade malgré le couvre-feu. Alors dans le refuge pour animaux « Noé », on a pris des dispositions :

« Les personnes qui souhaitent adopter doivent nous envoyer des photos ou des vidéos de leur domicile, de l'environnement dans lequel elles vivent, explique Kinga Schneider, la responsable. Nous leur demandons de se présenter dans une lettre, nous discutons avec elles au téléphone et nous leur demandons de venir au moins deux fois par semaine pour faire la connaissance de l'animal, pour qu'un lien commence à se tisser. »

Les responsables des refuges alertent aussi sur les risques. En cas de contamination par le Covid, le maître devra s'astreindre à un isolement de deux semaines et s'organiser pour faire sortir le chien par des tiers. Somme toute, rien que du bon sens, valable en période de Covid et en dehors…