DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Haut-Karabakh sous surveillance turco-russe

Par euronews
euronews_icons_loading
Le Haut-Karabakh sous surveillance turco-russe
Tous droits réservés  AP/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Deux mois et demi après la signature de la trêve au Haut-Karabakh, la Russie et la Turquie débutent ce samedi la mission d'observation conjointe du cessez-le-feu.

Environ 120 soldats, turcs et russes, vont travailler dans un nouveau centre qui se situe en Azerbaïdjan, dans le district d'Agdam, repris aux forces arméniennes à l'issue du conflit.

Les militaires opéreront à distance à l'aide d'outils technologiques et notamment de drones. Selon le ministère de la défense russe, leur tâche sera de collecter et de vérifier les informations sur le respect du cessez-feu et éventuelles actions qui violeraient les accords conclus entre Erevan et Bakou.

La mise en place de ce dispositif d'observation conjointe avait été âprement discuté entre Moscou et Ankara.

La Turquie a été le principal soutien de l'Azerbaïdjan durant les six semaines de conflit qui ont fait des milliers de morts. Bakou en est sorti largement vainqueur au détriment de l'Arménie. La Russie a elle supervisé l'accord de cessez-le-feu signé le 10 novembre dernier. Outre ce centre de contrôle conjoint, Moscou a prévu de garder quelques 2 000 soldats sur le terrain pendant au moins 5 ans.