DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Slovaquie, des appels à la démission du Premier ministre de plus en plus pressants

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
En Slovaquie, des appels à la démission du Premier ministre de plus en plus pressants
Tous droits réservés  Pictures
Taille du texte Aa Aa

Chaque jour, la Slovaquie s'enlise un peu plus dans la crise politique et son Premier ministre est plus que jamais sur un siège éjectable. La coalition qui réunit trois partis et le sien est au bord de l'implosion. Le vice-Premier ministre et chef d'un de ces partis a démissionné lundi, réclamant le départ d'Igor Matovic. À l'origine de la crise : l'achat à la demande du chef du gouvernement de vaccins russes Sputnik V, sans en avoir informé ses partenaires.

« Il semble que l'achat de vaccins Sputnik V était surtout destiné à renforcer sa position face à ses partenaires de coalition et à se poser en sauveur du pays, qui est toujours l'un de ceux ayant le taux de décès le plus élevé, analyse le politologue Philipp Köker, de l'Université de Hanovre. Et les demandes de démissions de ses détracteurs montrent aussi que tout cela est devenu une affaire très personnelle. »

Le Premier ministre a acheté deux millions de flacons du sérum anti-Covid russe bien que le vaccin n'ai pas encore reçu le feu vert de l'Agence européenne des médicaments. La Slovaquie est actuellement le deuxième pays de l'UE enregistrant le plus de morts liées au coronavirus.