DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accident de métro : Mexico cherche les responsables

Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Accident de métro : Mexico cherche les responsables
Tous droits réservés  Marco Ugarte/Associated Press
Taille du texte Aa Aa

Place à l'enquête après l'accident de métro à Mexico, qui a fait au moins 25 morts et 80 blessés lundi soir. Les autorités espèrent comprendre comment un tel drame a pu survenir sur une ligne de métro ayant moins de 10 ans d'existence.

Que s'est-il passé et surtout, qui est responsable ? Une enquête a été ouverte mardi au Mexique pour faire la lumière sur les causes de l'accident de métro, qui a fait au moins 25 morts et 80 blessés lundi à Mexico, parmi lesquels plusieurs enfants.

Les agents étaient à pied d'oeuvre mardi pour enlever les débris et la carcasse du métro de la ligne 12, qui traverse le sud de la capitale mexicaine.

Cette ligne n'a été inaugurée en qu'en 2012. Critiquée dès le début pour sa mauvaise conception, elle avait fait l'objet de réparations deux ans plus tard. Contrairement aux autres, c'est une entreprise extérieure qui en assure la maintenance.

"Il se peut que ce soit de la négligence"

Fernando Espino, dirigeant du syndicat des travailleurs du métro, a déclaré à la chaîne de télévision Milenio que des ingénieurs avaient déjà signalé à plusieurs reprises des défaillances. "Il se peut que ce soit de la négligence, qu'ils n'aient pas pris la chose au sérieux", a-t-il ajouté

Sur des images de vidéosurveillance qui tournent en boucle sur les télévisions nationales, on voit un pont s'effondrer et une rame de métro plonger sur la route en contrebas, autour de 22 heures, près de la station Olivos.

Des centaines de policiers et de pompiers ont ensuite bouclé les lieux toute la nuit, au milieu des proches de victimes présumées et d'habitants du quartier désemparés.

L'enquête ouverte mardi porte sur un crime d'homicide involontaire et de dommages matériels. Elle a été confiée au parquet fédéral et à celui de la ville de Mexico et recevra l'appui d'experts internationaux.

Une enquête "approfondie et sans égard d'aucune sorte", a promis le président du pays Andrez Manuel Lopez Obrador.

Les regards de nombreux habitants se tournent vers le ministre des Affaires étrangères et potentiel candidat à la présidence Marcelo Ebrard, qui était maire de Mexico pendant l'inauguration de la ligne. Ce dernier s'est dit à la disposition des autorités.