DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grèce, Portugal, Italie, Espagne, Malte... : dans quels pays est-il possible de partir en vacances ?

Access to the comments Discussion
Par Guillaume Petit
euronews_icons_loading
Des touristes profitent de la beauté des paysages en Crète, ce jeudi 13 mai
Des touristes profitent de la beauté des paysages en Crète, ce jeudi 13 mai   -   Tous droits réservés  LOUISA GOULIAMAKI/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Où pourrez-vous partir en vacances cet été ? Où est-il possible de voyager dès maintenant ? Focus sur les pays les plus touristiques du sud de l'Europe, avec les dernières informations actualisées en ce vendredi 14 mai.

GRÈCE

Top départ de la saison touristique ce vendredi 14 mai en Grèce ! Après 7 mois de confinement, le pays lève toutes les restrictions de déplacement, d'un coup d'un seul. Les musées rouvrent ce vendredi. Les cinémas et théâtres vont suivre. Quant aux bars et restaurants, ils ont déjà rouvert début mai.

Le gouvernement a mis les bouchées double pour vacciner le plus possible les populations des îles. L'enjeu pour l'économie est importante : le tourisme représente plus de 20% du Produit Intérieur Brut (PIB). Les restrictions sont levées pour se déplacer à l'intérieur de la Grèce, mais aussi pour accéder au territoire grec (îles comprises). Une seule condition pour voyager en Grèce: être vacciné ou présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Il faut également remplir en amont ce formulaire.

Voyageurs autorisés à rentrer sur le territoire grec : toutes les personnes qui résident en France ou dans un des autres pays de l’UE, de l’espace Schengen, et des 12 pays suivants : Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Thaïlande, Rwanda, Singapour, Emirats arabes unis, Russie, Serbie, États-Unis et Israël.

Les résidents des pays de l’UE, de l’espace Schengen, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d’Israël, des Emirats arabes unis et de la Serbie sont dispensés de la quarantaine de sept jours "s’ils ont un test PCR négatif ou un certificat de vaccination de plus de 14 jours, rédigé en anglais", rappelle l'Ambassade de France. "Pour les résidents des autres pays, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 7 jours."

Pour toute actualisation, vous pouvez consulter le site de l'ambassade de France Diplomatie.

PORTUGAL

Le Portugal a autorisé ce samedi "tous types de voyage" y compris "les voyages non essentiels", à partir de lundi, pour la plupart des pays européens (y compris la France) dont le taux d'incidence est "inférieure à 500 cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours" (les pays dont le taux d'incidence est supérieur sont représentés en rouge sur la carte ci-dessous, à date du 14 mai).

Tous les passagers de plus de deux ans devront toutefois présenter, avant l'embarquement, un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Les pays dont le taux d'incidence est supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants doivent également observer une quarantaine de 14 jours. Figurent dans cette liste cinq Etats de l'Union européenne (Chypre, Croatie, Lituanie, Pays-Bas et Suède) et des pays comme l'Afrique du Sud, le Brésil et l'Inde.

European Centre for Disease Prevention and Control
www.ecdc.europa.euEuropean Centre for Disease Prevention and Control

ITALIE

En Italie, la situation varie selon les régions. Les déplacements sont autorisés, les commerces sont ouverts et les restaurants et bars ont rouverts en extérieur (en intérieur, c'est prévu à compter du 1er juin), dans les régions suivantes classées en jaune : Abruzzes, Basilicata, Calabre, Campanie, Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Molise, Piémont, Toscane, Ombrie, Vénétie, Pouilles, Provinces de Trente et Bolzano.

A compter de ce dimanche, l'Italie assouplit les conditions pour accéder à son territoire : la quarantaine de 5 jours pour les voyageurs en provenance des pays de l'Union européenne, de la zone Schengen, de Grande-Bretagne et d'Israël est supprimée.

Ceux qui ont été pleinement vaccinés, guéris du Covid-19 - test sérologique témoignant de la présence d'anticorps à l'appui - ou qui disposent d'un test PCR négatif de moins de 48 heures vont pouvoir demander un "certificat vert" aux autorités locales. Autrement dit, l'Italie introduit son passeport vaccinal national pour les touristes en attendant la mise en place du passeport européen.

Ce laissez-passer italien "est valable pour tous, donc aussi et surtout pour les touristes en dehors de l'Union européenne", a précisé le ministre du Tourisme, Massimo Garavaglia.

Petite précision de l'Agence nationale italienne du tourisme : ce certificat sera obligatoire pour passer d'une région jaune/blanche à une zone orange (la Sicile, la Vallée d'Aoste et la Sardaigne) ou rouge (il n'y en a plus actuellement).

ESPAGNE

Deuxième destination touristique mondiale, l'Espagne, et plus précisément Madrid, constituent déjà un refuge pour les touristes en manque d'évasion. A Madrid, les bars, restaurants et musées sont restés ouverts pendant l'hiver. Les Canaries sont aussi très prisées.

Pour se rendre en Espagne, les voyageurs doivent seulement remplir ce formulaire et présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Cette obligation "s’applique aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants", précise l'Ambassade de France. Ce qui est le cas pour les pays en orange foncé sur la carte ci-dessus.

Aucune mise en quarantaine n’est en vigueur mais le port du masque dans les lieux publics extérieurs et intérieurs est obligatoire.

MALTE

Les restaurants, snack-bars et salles de sport sont autorisés à rouvrir jusqu’à minuit à compter du 24 mai. Les cinémas, bars et théâtres vont suivre à partir du 7 juin.

Un test PCR négatif de moins de 72 heures est demandé aux voyageurs en provenance des pays suivants : Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chine (Hong Kong, Macao et Taiwan inclus), Croatie, Chypre, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Jordanie, Lettonie, Liban, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Monaco, Maroc, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Rwanda, Slovaquie, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni, Uruguay, Vatican.

Les voyageurs des pays non listés figurent sur la liste rouge et ne sont pas autorisés à voyager à Malte précise le site Visit Malta.

Le pays souhaite être l'un des premiers pays à mettre en place un certificat vaccinal à compter du 1er juin. Les voyageurs qui peuvent présenter la preuve qu'ils ont été pleinement vaccinés il y a au moins deux semaines pourraient ainsi entrer sur le territoire sans avoir à présenter un test PCR négatif.