DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Europe : un passeport sanitaire européen pour le 1er juillet ?

Par Stefan Grobe  & Euronews
euronews_icons_loading
Europe : un passeport sanitaire européen pour le 1er juillet ?
Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'été approche à grands pas. Pour empêcher une augmentation des infections du covid-19 à cause des nombreux déplacements à venir, l'Union européenne veut coordonner la réponse des 27. Elle propose pour le 1er juillet un certificat covid numérique qui attestera soit de la vaccination, soit d'un test négatif ou d'une guérison du virus.

Ce document sera gratuit pour tous les citoyens de l'Union et sera disponible sous forme numérique ou papier. Certains dénoncent à travers ce certificat une autorisation de déplacement. Une critique rejetée par le Premier ministre espagnol. "Nous ne parlons pas d'un passeport. Nous ne parlons pas d'un document de voyage, il n'est pas nécessaire pour voyager. C'est un mécanisme. C'est un document qui va faciliter les mouvements", insiste Pedro Sánchez.

Toutefois les éléments concrets de la mise en œuvre de ce certificat restent entre les mains des Etats membres. La question se pose pour les enfants qui voyagent avec leurs parents. Faut-il par exemple un test PCR négatif pour les plus jeunes même si les deux adultes sont pleinement vaccinés ? De nombreux pays fixent à 6 ans l'âge minimum pour passer l'examen mais il existe des exceptions. Le Portugal demande un résultat négatif pour les vacanciers à partir deux ans alors que l'Ecosse, non-membre de l'UE, fixe cette limite à 11 ans.

Stephanie Lecocq/AP
Le Commissaire européen en charge de la Justice Didier ReyndersStephanie Lecocq/AP

Les enfants de moins de 16 ans ne peuvent pas actuellement se faire vacciner. "Nous essayons d'aider pour obtenir des tests à un prix abordable. C'est pourquoi nous avons mis sur la table cette idée de test antigénique rapide avec un grand nombre de tests disponibles et abordables. Un tel test est à moins de 5 euros", précise le Commissaire européen en charge de la Justice Didier Reynders. L'objectif est de ne pas peser sur le budget familial consacré aux vacances d’été.

Le certificat doit maintenir franchir les étapes juridiques nécessaires aux institutions européennes. "Nous espérons l'adopter lors de la première session plénière du mois de juin, la semaine du 7 juin pour qu'il puisse entrer en vigueur le 1er juillet si les Etats membres mettent en place rapidement les infrastructures critiques nécessaires", souligne l’eurodéputé Juan Fernando Lopez Aguilar (S&D).

Le certificat covid numérique devrait faciliter les déplacements mais il n'allègera pas pour autant la charge administrative. Ce document disparaîtra une fois la pandémie officiellement terminée, ce qui sera aussi synonyme d'une liberté de mouvement retrouvée en Europe.