DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccins : la France ouvre les vannes pour tous les adultes

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Une personne recevant une injection du vaccin Pfizer-BioNtech à Garlan, dans le département de l'ouest de la France, le 31 mai 2021
Une personne recevant une injection du vaccin Pfizer-BioNtech à Garlan, dans le département de l'ouest de la France, le 31 mai 2021   -   Tous droits réservés  FRED TANNEAU/AFP
Taille du texte Aa Aa

La campagne vaccinale en France est entrée dans une nouvelle étape ce lundi, toutes les personnes de plus de 18 ans étant désormais éligibles à la vaccination.

Vacances d'été et pass sanitaire

A l'approche des vacances d'été et de la mise en place du pass sanitaire en Europe, ils sont nombreux à tenter d'obtenir un créneau pour obtenir leur injection.

Dans ce centre de vaccination à Paris, certains arborent un large sourire, malgré le masque : "Je suis contente, au moins ça c'est fait. Pour l'été, c'est un petit soulagement", dit une femme. "Pourvu que cela soit efficace pour pouvoir enlever ces masques et reprendre la vie de tous les jours", ajoute un homme.

Pourvu que cela soit efficace pour pouvoir enlever ces masques et reprendre la vie de tous les jours.
Une personne vaccinée

16 % des Français entièrement vaccinés

25,5 millions personnes se sont déjà fait administrer une dose de vaccin en France. Mais seulement 10 millions sont considérées à ce jour comme entièrement vaccinées après avoir reçu les deux doses, ce qui représente pratiquement 16% de l'ensemble de la population et plus de 20% des adultes français.

A ce titre, la France fait un peu moins bien que l'Allemagne (21%). L'Hexagone est aussi nettement distancé par le Royaume-Uni qui a vacciné plus de 48% des personnes de plus de 18 ans.

Le Premier ministre français Jean Castex, qui s'est rendu ce lundi dans un centre de vaccination, veut convaincre un maximum de personnes : "Je rappelle que le fait que la vaccination soit désormais ouverte à toutes et à tous, ne doit pas nous détourner de l'objectif d'aller chercher tous nos concitoyens qui restent les plus vulnérables à la maladie, c'est-à-dire des personnes âgées ou des personnes qui ont des comorbidités."

Le fait que la vaccination soit désormais ouverte à toutes et à tous ne doit pas nous détourner de l'objectif d'aller chercher tous nos concitoyens qui restent les plus vulnérables à la maladie.
Jean Castex
Premier ministre français

Bientôt le vaccin pour les adolescents

Le gouvernement français pourrait bientôt ouvrir la vaccination aux adolescents de plus de 12 ans, alors que l'Agence européenne des médicaments a donné son feu vert aux injections pour cette classe d'âge avec les doses du vaccin Pfizer-BioNTech.

Enfin, le Premier ministre a appelé les Français à "respecter la progressivité" du déconfinement, et à "ne pas baisser la garde face au Covid-19 qui circule toujours, certes à un rythme moins élevé" : autour des 10 000 nouveaux cas de contaminations sur les sept derniers jours.