This content is not available in your region

40e édition de la Fête de la musique : entre orages et mesures sanitaires

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le président français a décoré deux noms de la musique électro, Jean-Michel Jarre et Marc Cerrone, avant leur concert dans la cour du palais de l'Elysée le 21 juin 2021.
Le président français a décoré deux noms de la musique électro, Jean-Michel Jarre et Marc Cerrone, avant leur concert dans la cour du palais de l'Elysée le 21 juin 2021.   -   Tous droits réservés  Photo : Ian Langsdon (AP)

Après des mois de restrictions liées au Covid, la Fête de la musique et son cortège de mini-concerts étaient très attendus lundi en France. Même si les orages ont gâché une partie des festivités, les amateurs se sont pressés dans les rues pour "voir du monde".

Les villes de Rennes, Nantes et Tours ont annoncé l'annulation des concerts et autres attractions du programme.

Strasbourg avait indiqué dès vendredi qu'il n'y aurait pas de concert organisé, non pas à cause de la météo cette fois mais parce que les nouvelles consignes sanitaires avaient été révélées trop tardivement, selon elle.

A Brest, pas de pluie battante mais le crachin, qui n'effraie pas les passants. Ils entourent une calèche transportant des musiciens. "Voir des gens, leurs sourires, ça fait du bien", s'exclame Laure, 40 ans, venue avec ses deux enfants de neuf ans, Kyllian et Lucille.

Les Toulousains occupaient les terrasses. "Ah, ça fait trop de bien de jouer !", lance Mathieu, guitariste du groupe Zoran. "On continue avec un truc plus taré, de la musique kitch et du gros bordel !".

Dans le quartier étudiant, quelque 250 jeunes dansent devant un DJ et son mur d'enceintes. "Non, j'ai pas peur qu'on se contamine, c'est trop bien !", déclare une jeune femme. "On va pas rester enfermés toute notre vie", ajoute sa copine. Jusqu'à ce qu'un véhicule de police approche et que la foule se disperse, en quelques secondes.

Car s'il n'y a plus de couvre-feu depuis dimanche, le port du masque reste recommandé à l'extérieur lors des concerts. Et les attroupements de plus de dix personnes sur la voie publique demeurent interdits.

A Paris, des centaines de jeunes se sont retrouvés en début de soirée dans le Jardin des Tuileries, près du Louvre, avant d'en être délogés sans heurts par les forces de l'ordre, a-t-on appris de source policière.

La petite foule s'est alors dispersée dans les rues de la capitale, rejoignant notamment les quais de Seine, dans un jeu du chat et de la souris avec la police, sans incident notable en milieu de soirée.

Jean-Michel Jarre décoré à l'Elysée

Les mini-concerts dans les bars et les restaurants étaient eux autorisés pour cette 40e édition de la Fête de la musique, a indiqué la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

A l'Elysée, le président Emmanuel Macron a décoré deux noms de la musique électro, Jean-Michel Jarre et Marc Cerrone, avant leur concert dans la cour du palais.

Le premier, auteur notamment d'Oxygène et d'Équinoxe, a "dédié" cette décoration "à toute la famille de la musique électronique, les DJ, les techniciens... qui ont tellement souffert de la pandémie depuis un an".