DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parti communiste chinois fête ses 100 ans : de Mao à Xi, un règne impitoyable

Access to the comments Discussion
Par Paul Bourret
Le centenaire du Parti communiste chinois
Le centenaire du Parti communiste chinois   -   Tous droits réservés  Ng Han Guan/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Depuis 100 ans, le Parti communiste chinois cultive le secret et le mystère, et agit toujours dans l'ombre. Une stratégie de gouvernance payante puisqu'il est arrivé ainsi à faire de "l'Empire du Milieu" la deuxième puissance mondiale. Le PCC peut donc fêter son centenaire ce 1er juillet 2021 avec magnificence et grand spectacle.

Andy Wong/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Le symbole du PCCAndy Wong/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Ce n'est en fait qu'une trentaine d'années après sa création, en 1949, que la Chine est devenue le grand pays communiste que nous connaissons, à compter de la prise de pouvoir du « Grand timonier » Mao Zedong.

Aujourd'hui, après de longues luttes internes, de multiples soubresauts et des choix économiques payants, la nation a pris un nouvel élan, sous la conduite d’un leader discret mais omniprésent et aux incessantes ambitions : Xi Jinping.

Tchang Kaï-chek, l'homme qui fait barrage au communisme

On en parle peu, mais en 1917, près de 140 000 soldats chinois se sont engagés aux côtés des alliés dans leur guerre contre l’Allemagne en Europe de l’ouest. En rentrant chez eux, ils vont rapporter des idées novatrices. Au cours de la même année 1917, la révolution bolchevique en Russie va aussi permettre de diffuser les idées communistes en Chine, ce qui fera naître quelques années plus tard le Parti communiste chinois.

A partir de là, jusqu'en 1927, des luttes fratricides vont opposer révolutionnaires au sud et le gouvernement de Pékin au nord. Tchang Kaï-chek, militaire et nationaliste, va s'imposer comme l'homme fort du pays en réprimant violemment les soulèvements communistes jusqu'à prendre le pouvoir et devenir le président du gouvernement central de la République de Chine en 1928. Ce n'est qu'en 1949 que Tchang Kaï-chek perd le pouvoir, la victoire communiste est totale.

Mao Zedong, les années noires du communisme

Inéluctablement, un gouvernement populaire est créé et Mao Zedong en prend la tête. Les années de pouvoir autoritaire, sans partage, vont commencer : les choix politiques et économiques du "Grand timonier" sont catastrophiques, la famine et la répression, provoquent des dizaines de millions de morts.

AP/2007 AP
Mao ZedongAP/2007 AP

La plupart des spécialistes mondiaux de l’histoire chinoise évaluent entre 40 et 70 millions le nombre de personnes décédées à cause de la politique radicale du Parti communiste chinois. A "la révolution culturelle" s'ajouteront la répression au Tibet, le massacre de Tiananmen etc

Le PCC est officiellement créé le 1er juillet 1921 lors d’une réunion dans le plus grand des secrets au sein de l’ancienne concession française de Shanghai. Seulement 13 personnes y participent dont Mao Zedong. 100 ans plus tard, le Parti revendique 92 millions de membres anonymes. Le parti reste muet sur son budget ou encore son patrimoine.

Xi Jinping, la tentation d'une présidence à vie

Le culte de Mao dans la Chine actuelle profite au président Xi Jinping. Élu en 2012, il s’est imposé en maître absolu, et il devrait le rester pendant longtemps... En 2018, il a fait supprimer la limite constitutionnelle de deux mandats s’ouvrant la voie à une présidence à vie.

Pour ne pas gâcher le centième anniversaire, la propagande se charge d'effacer toute la part d'ombre du régime au cours de ses dernières années. Pour faire croire à la popularité de Xi Jinping, le pouvoir essaie de promouvoir le tourisme dans les hauts lieux de la révolution chinoise, et met en avant la gloire des pionniers à travers des films ou des séries télévisées. Le président insiste régulièrement sur la nécessité d’enseigner « une vision correcte » de l’histoire du Parti.

Mark Schiefelbein/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Un musée sur l'histoire du Parti communiste chinoisMark Schiefelbein/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Une superpuissance qui "fait peur"

Aujourd’hui, la Chine est de plus en plus puissante et "fait peur". En trente ans, elle est devenue la deuxième puissance économique mondialederrière les Etats-Unis. Selon le FMI, la richesse nationale s’élève à 16 407 milliards de dollars juste après les 20 494 milliards des Etats-Unis.

Le pays a enregistré récemment des croissances bien supérieures : un record au premier trimestre 2021 avec un bond de 18,3 % de son produit intérieur brut sur un an.