DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Europe a réussi à sauver certains animaux de l'extinction, mais le combat est loin d'être terminé!

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
Un bison dans un sanctuaire faunique de Milovice, en république Tchèque. Les bisons sont passés en 2021 du statut de "vulnérable" à "quasi menacée" pour l'IUCN
Un bison dans un sanctuaire faunique de Milovice, en république Tchèque. Les bisons sont passés en 2021 du statut de "vulnérable" à "quasi menacée" pour l'IUCN   -   Tous droits réservés  Image : Petr David Josek | Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Il y a de quoi se réjouir ! En 2021, deux espèces emblématiques de l'Europe ont été déclassées de la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Le bison européen est passé du statut de "vulnérable" à "quasi menacé", et le lynx ibérique est passé de "en danger critique d'extinction" à "en danger d'extinction". L'association "Green Balkan" a également organisé la réintroduction des faucons crécerelle en Bulgarie.

Malgré ces succès, l'IUCN continue de tirer la sonnette d'alarme. De nombreuses espèces d'insectes, de poissons et de plantes, moins visibles, continuent de s'éteindre chaque année. Les chênes en particulier sont très menacés à cause du réchauffement climatique.

« Les succès de la conservation [...] fournissent une preuve tangible que le monde peut se fixer et atteindre des objectifs ambitieux en matière de biodiversité. Ils soulignent également la nécessité d’engagements réels et mesurables, à l’heure où nous formulons et mettons en œuvre le cadre mondial pour la biodiversité pour l’après 2020 », a déclaré la Dr Jane Smart, Directrice mondiale du Groupe de conservation de la biodiversité de l’UICN.

La stratégie de biodiversité de l'Union Européenne à l'horizon 2030

Inscrite dans le contexte du "monde d'après" le Covid-19, la stratégie de l'Union Européenne en matière de préservation de la biodiversité s'inscrit dans une logique de résilience face aux catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes comme les inondations, les incendies de forêt et les épidémies. Elle a annoncé vouloir mettre en place des "objectifs contraignants de restauration de la nature" d'ici fin 2021.

Le programme LIFE est l'instrument financier de la Commission européenne en matière d'environnement et de climat. Un pôle de 2,14 millions d'euros votés sera consacré à la protection de la nature et de la biodiversité pour la période 2021-2027. C'est ce programme de financement qui permet d'entretenir les stratégies de captivité et de réinsertion des espèces en danger d'extinction, comme le lynx ibérique ou la petit crécerelle bulgare.