DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Brexit et la pénurie de chauffeurs routiers au Royaume-Uni

Access to the comments Discussion
Par Luke Hanrahan
euronews_icons_loading
Le Brexit et la pénurie de chauffeurs routiers au Royaume-Uni
Tous droits réservés  Frank Augstein/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est l'une des conséquences du Brexit : le Royaume-Uni souffre d'un manque de chauffeurs routiers. Et cela se ressent sur toute la chaîne d'approvisionnement dans de nombreux secteurs.

Matt Hargreaves est gérant d'une épicerie.

"L'un des gros problèmes, dit-il, c'est l'absence de chauffeurs routiers. Mais il y a aussi toutes les nouvelles règles administratives avec lesquelles il faut composer. Tout ça fait que cela ralentit le rythme d'approvisionnement."

Pour les experts, le Brexit est l'un des explications à cette situation. Mais il y a aussi eu l'épidémie de Covid-19 qui a accentué l'exode des travailleurs étrangers.

David Henig est économiste au European centre for political economy.

"Les chaînes d'approvisionnement aujourd'hui, explique-t-il, c'est quelque chose de très complexe. Il y a de nombreux maillons, avec notamment pas mal de main-d'oeuvre dans la logistique et des chauffeurs de camions. Et il suffit qu''il y ait un problème dans un de ces maillons pour que cela impacte tout le circuit de distribution, et cela provoque alors des pénuries. Et cela risque de durer. C'est un effet de la pandémie de Covid-19 et du Brexit."

Gary Knight dirige un centre de distribution dans le sud-est de l'Angleterre. Face à la pénurie de main d'oeuvre dans son secteur, il a dû consentir à augmenter le salaire des chauffeurs pour les convaincre de rester travailler pour lui.

"Les clients ne veulent pas entendre parler d'une augmentation des prix, confie-t-il. C'est donc à nous à encaisser cette hausse, parce que si les camions s'arrêtent de rouler, les magasins ne seront plus approvisionnés."

Y aura-t-il des marchandises à Noël ?

Avant le Brexit, de nombreux postes de chauffeurs routiers étaient occupés par des ressortissants européens. Avec le Brexit, beaucoup sont rentrés dans leur pays sur le continent.

Certains chauffeurs gagnent à présent des centaines de livres de plus chaque jour. Et des entreprises comme celle de Gary Knight sont en concurrence avec les géants, les supermarchés. Et elles ne peuvent tout simplement pas se permettre le même niveau de rémunération.

Et puis il y a le problème de formation, nécessaire pour que les futurs chauffeurs de poids soient opérationnels. Et cela prend du temps. Certains craignent que cela se fasse sentir dans l'approvisionnement des marchandises pour les fêtes de fin d'année.