DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Traversée de la Manche : Londres va prochainement donner à la France l'argent promis

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Des migrants débarquent d'un bateau de patrouille de la British Border Force après avoir été recueillis sur un canot pneumatique dans la Manche, le 16 septembre 2021
Des migrants débarquent d'un bateau de patrouille de la British Border Force après avoir été recueillis sur un canot pneumatique dans la Manche, le 16 septembre 2021   -   Tous droits réservés  Alastair Grant/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Londres devrait prochainement verser à la France l'argent promis pour lutter contre le trafic de migrants sur les côtes françaises. C'est ce qu'a déclaré à la BBC le secrétaire d'Etat chargé de l'Intérieur britannique, Damian Hinds. Selon lui, la question sera finalisée "dans les prochaines semaines".

Le sujet avait provoqué dernièrement de vives tensions entre Londres et Paris. Lors d'un déplacement samedi dans le Nord, le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin avait demandé au gouvernement britannique d'honorer son engagement, pris en juillet, de payer à la France 62,7 millions d'euros en 2021-2022.

Argent qui doit servir à financer le renforcement des forces de l'ordre françaises sur les côtes et lutter contre les passeurs, comme l'explique Pierre Henri Dumont, député Les Républicains du Pas-de-Calais : "La question est de savoir comment on fait pour arrêter ces traversées. Cela demande plus de contrôles, ce qui est déjà le cas au niveau du port et du tunnel sous la manche. Cela demande plus de personnes et de matériels sur les plages, et c'est en cela qu'il est absolument nécessaire que le Royaume-Uni débloque les fonds pour financer l'ensemble des matériels technologiques : les camérasthermiques, les drones thermiques, les moyens de déplacements motorisés et rapides dans les dunes, pour pouvoir arrêter les départs"

Les traversées illégales de la Manche sont dernièrement reparties à la hausse. Dimanche, 342 personnes ont été secourues au large du détroit du Pas-de-Calais, dont deux en état d'hypothermie avancée et un blessé. Vendredi et Samedi, ce sont 1 115 personnes qui avait été secourues ou interceptées par les Britanniques.

Le Royaume-Uni attire depuis longtemps les migrants, pour des questions de langue tout d'abord et de bonne santé économique, mais aussi car le pays a tendance a moins expulser les migrants en situation illégale que de nombreux pays européens.

Le gouvernement britannique a commencé à faire adopter un projet de loi, controversé, qui réforme le système d’asile et prévoit de durcir les sanctions, notamment pour les passeurs.