This content is not available in your region

Covid-19 : les Pays-Bas prennent des mesures contraignantes

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AFP
euronews_icons_loading
En raison de la flambée épidémique, Mark Rutte n'a eu d'autre choix que d'annoncer de nouvelles mesures contraignantes
En raison de la flambée épidémique, Mark Rutte n'a eu d'autre choix que d'annoncer de nouvelles mesures contraignantes   -   Tous droits réservés  Franc Zhurda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Des manifestants opposés aux restrictions sanitaires dressant des barricades à l'aide de vélos ou de barrières de chantier, des policiers intervenant avec des canons à eau : la scène s'est déroulée hier soir à La Haye, aux Pays-Bas.

Au moment même où le Premier ministre néerlandais prenait la parole pour annoncer de nouvelles mesures contraignantes destinées à enrayer la progression de l'épidémie de Covid-19.

Mark Rutte, Premier ministre néerlandais : "Il est inévitable que nous revenions à des mesures que nous connaissons et qui nous concernent tous, que vous soyez vaccinés ou non. C'est un ensemble de mesures dont nous pensons maintenant qu'elles seront nécessaires pendant trois semaines. Nous avons besoin de ces trois semaines pour prendre un certain nombre de mesures légales que nous voulons utiliser pour retarder la progression du virus pour la période suivante".

Jusqu'à début décembre, les bars et restaurants devront fermer à 20 heures et les commerces non-essentiels dès 18 heures.

Les citoyens sont appelés à ne plus recevoir plus de quatre personnes chez eux et à faire du télétravail, "sauf si cela n'est vraiment pas possible".

Mais on ne peut pas parler de confinement, ni même de couvre-feu, parce que les écoles resteront ouvertes et les sorties hors du domicile demeureront autorisées.

Aux Pays-Bas, 82% de la population âgée de plus de 12 ans est vaccinée, ce qui n'empêche pas des records de contamination avec plus de 16 000 cas recensés en 24 heures.