Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Pologne: le président oppose son veto à une loi controversée sur les médias

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Andrzej Duda lors d'une conférence de presse à Budapest (Hongrie), le 29 novembre 2021
Andrzej Duda lors d'une conférence de presse à Budapest (Hongrie), le 29 novembre 2021   -   Tous droits réservés  ATTILA KISBENEDEK/AFP or licensors

Le président polonais Andrzej Duda a opposé son veto lundi à une loi controversée sur les médias, que les critiques avaient soupçonnée de viser à réduire au silence la chaîne d'information indépendante TVN24, contrôlée par l'américain Discovery.

"J'y oppose mon veto", a déclaré lundi M. Duda dans une annonce télévisée, qui fait suite à de vives critiques américaines et européennes.

Le texte, adopté par le parlement polonais le 17 décembre et voulu par le parti populiste PiS (Droit et justice) au pouvoir, devait empêcher les entreprises n'appartenant pas à l'Espace économique européen (EEE, qui comprend les 27 Etats de l'UE, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège) de détenir une participation majoritaire dans les entreprises de médias polonais.

Cela obligerait notamment le groupe américain Discovery à vendre sa participation dans TVN, l'un des plus grands réseaux de télévision privés de Pologne. TVN24 est sa chaîne d'information en continu, considérée comme critique envers les conservateurs au pouvoir.

Le gouvernement a de son côté affirmé que la loi devait protéger le paysage médiatique polonais contre des acteurs potentiellement hostiles, comme la Russie.

Andrzej Duda a déclaré qu'il restait fidèle à ce principe, mais que la loi ne devait pas remettre en cause les investissements existants ni aller à l'encontre des accords internationaux.

Le chargé d'affaires américain à Varsovie, Bix Aliu, avait demandé au président polonais de bloquer cette loi.

Un porte-parole de la Commission européenne avait souligné que cette loi présentait "des risques graves pour la liberté et le pluralisme des médias en Pologne".

Des milliers de personnes avaient manifesté le 19 décembre, brandissant des drapeaux de l'UE et scandant "Médias libres !" et "Nous voulons un veto !".