Honduras : première grande caravane de migrants de l'année

Honduras : première grande caravane de migrants de l'année
Tous droits réservés AP Photo/Delmer Martinez
Tous droits réservés AP Photo/Delmer Martinez
Par euronews avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parce qu'ils rêvent d'une vie meilleure, des centaines de migrants d'Amérique centrale sont partis samedi matin du nord du Honduras pour tenter de rejoindre les Etats-Unis via le Guatemala et le Mexique.

PUBLICITÉ

Parce qu'ils rêvent d'une vie meilleure, des centaines de migrants d'Amérique centrale sont partis samedi matin du nord du Honduras pour tenter de rejoindre les Etats-Unis via le Guatemala et le Mexique

Les Honduriens ont été rejoints par des Nicaraguayens, des Haïtiens, des Vénézuéliens et des Africains. Il s'agit de la première grande caravane de migrants de l'année. Escortée par la police hondurienne, dans l'espoir de passer en toute sécurité au Guatemala, elle s'est mise en branle dans la ville de San Pedro Sula.  

La dernière grande caravane de migrants était partie en janvier 2021. Elle avait rassemblé 7 000 personnes dont le parcours avait été stoppé à la frontière guatémaltèque.

Une douzaine de caravanes ont entrepris cette marche depuis octobre 2018 à San Pedro Sula. La plupart ont échoué en raison des blocages des autorités américaines. 

Delmer Martinez/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Des membres d'une caravane de migrants entament leur voyage dans l'espoir d'atteindre les États-Unis, à San Pedro Sula, au Honduras, samedi 15 janvier 2022.Delmer Martinez/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Les migrants invoquent notamment la quasi-impossibilité de vivre dignement, la violence des trafiquants de drogue et des membres de gangs qui accablent leurs communautés. Ils mettent aussi en avant les phénomènes naturels tels que les inondations et les sécheresses provoquées par le changement climatique qui rend leurs conditions de vie de plus en plus difficiles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 67 000 migrants débarqués en Italie en 2021

Migrants : une fin d'année macabre au large de la Libye

Sans le soutien américain, l'Ukraine risque de perdre de la guerre (patron de la CIA)