This content is not available in your region

Passage à l'euro : les Croates appelés à déposer leurs économies en liquide à la banque

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Billets de Kuna. La Croatie devrait passer à l'Euro en 2023
Billets de Kuna. La Croatie devrait passer à l'Euro en 2023   -   Tous droits réservés  HRVOJE POLAN / AFP

Le Premier ministre croate Andrej Plenkovic a appelé lundi 17 janvier les habitants à mettre leurs économies en liquide à la banque, "car les économies en kunas seront automatiquement converties en euros"La Croatie, membre de l'Union européenne, espère passer de la kuna à l'euro.

Le gouvernement souhaite que le changement "soit facile et sans coûts pour les citoyens", a-t-il ajouté en présentant le projet de loi qui doit organiser le passage à la devise européenne.

Dès le 5 septembre, les prix seront affichés à la fois en kunas et en euros.

36 milliards en circulation

36 milliards de Kuna en espèces sont actuellement en circulation dans le pays : de nombreux croates gardent leur argent chez eux, en raison d'une profonde méfiance envers les institutions et les banques.

Les autorités ne ratent pas une occasion pour souligner les bénéfices du changement de monnaie, alors que les principaux partenaires du pays des Balkans sont dans la zone euro. Selon eux, cette transition fera baisser les taux d'intérêt, supprimera les risques de change et encouragera les investissements étrangers.

De nombreuses personnes craignent cependant une hausse des coûts. Le ministre des Finances Zdravko Maric a reconnu que c'était "l'un des problèmes les plus importants". Il a appelé "tout le monde à s'assurer qu'il n'y ait pas d'augmentation injustifiée des prix, (...), pas de trucs louches".

L'économie croate, très dépendante du tourisme, est l'une des plus poussive d'Europe. En octobre, le salaire moyen était de 952 euros.