This content is not available in your region

La scène culinaire du Qatar, de la cuisine traditionnelle aux innovations numériques

Par Miranda Atty, Scheherazade Gaffoor & Aadel Haleem
euronews_icons_loading
Q365
Q365   -   Tous droits réservés  euronews

La cuisine nous en apprend beaucoup sur la culture d'un pays. Qatar 365 a testé des plats locaux dans l'une des premières destinations touristiques qataries, suivi une masterclass avec un chef célèbre et exploré les dernières innovations en matière de gastronomie.

Cheffes qataries

Le restaurant de Shams Al Qassabi, Shay AlShomous, attire aussi bien des locaux que des touristes. Cette mère de cinq enfants est la première femme à diriger une entreprise dans le Souq Waqif"J'ai travaillé dur, jour et nuit avant d'en arriver là," explique Shams Al Qassabi. "J'ai écrit deux livres et j'y ai mis uniquement des recettes qui ont été inventées par nos ancêtres et qui font partie de notre héritage et de notre culture," précise-t-elle.

Shams Al Qassabi
Shams Al Qassabi était vendeuse d'épices avant de devenir cheffe de son restaurantShams Al Qassabi

À l'autre bout de la ville, la cheffe Aisha Al Tamimi prépare un festin, notamment son fameux "machbous" à l'agneau. Son goût pour la cuisine est née d'une nécessité : quand elle s'est mariée à l'âge de 15 ans, elle a dû se mettre à cuisiner pour sa famille et s'est découvert une passion pour cela.

Aujourd'hui, elle présente des émissions culinaires à la télévision. Cette ancienne institutrice a écrit plusieurs livres de cuisine. 

C'est mon devoir de préparer des plats qataris et de montrer au monde ce que nous pouvons faire.
Aisha Al Tamimi
cheffe à Doha

La Cooking Academy créée par son fils est un lieu où elle partage son savoir-faire. Depuis son ouverture en 2019, l'établissement a accueilli 3 000 enfants et 1 000 adultes désireux "d'apprendre et d'apprécier l'art de la cuisine" selon la devise de l'académie.

Un cours de cuisine avec Captain Chef

Hassan Al Ibrahim a piloté des avions pendant près de deux décennies. Mais durant cette période, il n'a jamais perdu sa passion pour la cuisine en se rendant dans des restaurants locaux ou en dégustant des spécialités auprès de vendeurs de rue sur toute la planète. Aujourd'hui, celui qui se fait appeler Captain Chef nous confie que sa deuxième vie trouve son origine dans les plats traditionnels qataris. 

"Nous nous appuyons principalement sur une seule chose : l'arôme des épices," fait-il remarquer. "Notre cuisine ne compte peut-être pas plus de 10 ou 15 plats," poursuit-il, "mais ils sont spécifiques : ce sont des mélanges de différentes cultures d'ici et d'ailleurs. C'est ça, la cuisine qatarie," souligne-t-il.

Le jeune chef estime que la gastronomie est un art qui reflète la culture d'un pays et qui raconte une histoire de familles, d'amis, de souvenirs, de moments et de célébrations.

euronews
Hassan Al Ibrahim alias Captain Chef nous fait découvrir une recette de dessert à base de vermicelles et d'omeletteeuronews

Innovations culinaires numériques

La culture gastronomique du Qatar se développe en empruntant des chemins originaux. 

Au sein de l'hôtel Ritz-Carlton de Doha, Le Petit Chef propose un menu de quatre plats virtuels et physiques qui nous raconte sous forme de projections visuelles dans notre assiette, l'histoire d'un petit chef de dessins animés qui s'attelle à la préparation de ces mets. Pour le deuxième plat, on le voit par exemple, pêcher un poisson dans la mer.

"C'est une expérience fantastique et à la fin, il réussira à présenter son plat sans accroc, sans commettre la moindre erreur," explique Sumid Sharma, superviseur à Ritz-Carlton.

Le résultat sous la forme d'une entrée, d'un plat principal accompagné de toute une série d'accompagnements et d'un dessert est un show visuel et gustatif spectaculaire.

euronews
Dans le menu "Le Petit Chef", avant chaque plat, notre assiette s'animeeuronews

Au Iksha360, un autre restaurant à la mode, on peut vivre une expérience gastronomique tout en appréciant la vue à couper le souffle sur Doha, Losail et The Pearl, une île artificielle luxueuse du quartier de West Bay.

Cet ancien toit-terrasse autrefois ouvert à tous les vents a été transformé en une attraction panoramique qui se décline en trois concepts : un "Cigar Lounge" au 40ème étage, un restaurant intimiste au 41ème et un "Tearoom Lounge" au 42ème avec son esthétique de jungle sous le ciel et sa cuisine originale provenant d'Asie du Sud.

Un cuisinier parcourt ce dernier espace avec son chariot et sa clochette pour servir des amuse-gueules et des boissons traditionnelles intégrant les dernières innovations gourmandes. Bien que le restaurant affirme servir des VIP et des membres de la famille royale, le large éventail de plats s'adresse à tous ceux qui apprécient de déguster une cuisine raffinée tout en admirant la vue panoramique.