This content is not available in your region

Les municipalités danoises envisagent de nouveaux moyens de réduire leurs dépenses énergétiques

Access to the comments Discussion
Par Etienne Paponaud
euronews_icons_loading
Les jardins de Tivoli illuminés à Copenhague, septembre 2022.
Les jardins de Tivoli illuminés à Copenhague, septembre 2022.   -   Tous droits réservés  Tariq Mikkel Khan/AP2010

L'augmentation des prix de l'électricité et du gaz amène les municipalités danoises à envisager de nouveaux moyens d'économiser l'énergie. Dans certaines régions, des initiatives sont déjà en vigueur.

À Vejle, les habitants peuvent s'attendre à un hiver légèrement plus sombre que d'habitude. La ville envisage de supprimer les illuminations de Noël et la patinoire annuelle. "Cela pourrait bien être une des choses dont nous devrons nous passer cet hiver", avance Celine Silkeborg, habitante de la commune. Mais pour Yvonne Rasmussen, également habitante de Vejle : "Ce serait une honte si c'est ce sur quoi nous réaliserons des économies"

À Svendborg, les écoles ont baissé la température de 21 à 20 degrés dans les salles de classe, ce qui ne semble pas émouvoir un jeune élève d’une école de la municipalité. "Je ne pense pas que ce soit quelque chose que l'on puisse ressentir. C'est seulement un degré", dit-il. Simon Krogh-Nielsen, enseignant, abonde : "Si vous aviez baissé la température à 16 degrés, nous aurions été assis ici avec des bonnets et des gants. Cela aurait été autre chose. Mais un degré de moins, je ne pense pas que cela fasse une grande différence pour nous".

La semaine dernière, l'Agence danoise de l'énergie a publié un catalogue d'idées qui devait énumérer des recommandations pour économiser l'électricité. La baisse de la température et la réduction de l'éclairage ont été proposées.

À Albertslund, à l'extérieur de Copenhague, les autorités discutent actuellement de l'éclairage des rues. Concrètement, "cela signifie (...) que l'équipement d'éclairage sera réduit de dix pour cent entre le 22 et le 05", explique Steen Christiansen, maire de la commune.

La ville voisine de Solroed a elle-même été à l'avant-garde de l'extinction des lumières la nuit. Cela se fait depuis 2004. Ici, l'éclairage public a été complètement abandonné sur certaines routes les jours de semaine, entre 2h30 et 5h30 du matin.