EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 11 octobre, cartes à l'appui

 La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 11/10/2022
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 11/10/2022 Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Oleksandra Vakulina
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les frappes aériennes à longue portée se sont poursuvies sur les infrastructures énergétiques et militaires de l'Ukraine ce mardi.

PUBLICITÉ

Le ministère russe de la défense a confirmé que ses troupes ont poursuivi des frappes aériennes à longue portée sur les infrastructures énergétiques et militaires de l'Ukraine mardi. "L'objectif de la frappe a été atteint. Toutes les installations désignées ont été touchées", indique un communiqué.

Une attaque contre les installations énergétiques de Lviv a laissé une grande partie de la ville sans électricité pour la deuxième journée, après des efforts de rétablissement de la nuit. Dans la région de Vinnytsia : la centrale thermique de Ladyzhyn (LTPP) a été frappée.

Des infrastructures énergétiques ont été touchées et endommagées dans la région de Dnipropetrovsk, dans le centre-est de l'Ukraine.

A Zaporijjia, dans le sud-est : la Russie a tiré au moins 12 roquettes. "Un établissement d'enseignement, un établissement médical et des bâtiments résidentiels", ont été visés. Zaporijjia a été bombardée plus que la plupart des autres villes ces derniers jours.

Des missiles et des drones ont été interceptés et abattus à Kiev, Odessa, Mykolaïv et dans d'autres régions.

Selon l'ISW, l'Institut pour l'Etude de la Guerre, lors des attaques de lundi, la Russie a gaspillé des armes de précision qui se raréfient, contre des cibles civiles, plutôt que contre des cibles militairement importantes.

Selon la direction du renseignement militaire ukrainien (GUR), Vladimir Poutine avait planifié cette attaque avant l'explosion du pont de Crimée. Si cela était vrai, cela indiquerait que Poutine avait planifié cette attaque pour répondre aux échecs de Kharkiv-Izyioum-Lyman.

En date du 10 octobre, les forces ukrainiennes ont probablement libéré plus de 200 kilomètres carrés de territoire dans la région de Louhansk.

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre, les attaques russes contre le réseau énergétique ukrainien ne briseront probablement pas la volonté de combattre de l'Ukraine, mais l'utilisation par la Russie de son stock limité d'armes de précision pourrait priver Poutine d'options pour perturber les contre-offensives ukrainiennes en cours dans les oblasts de Kherson et de Louhansk.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée

No Comment : au moins 6 blessés dans une frappe aérienne russe sur Kharkiv

L'Ukraine affirme avoir détruit l'un des avions de combat russes les plus modernes