Guerre en Ukraine : l'armée ukrainienne entre dans Kherson après le retrait russe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Habitants de Kherson brandissant des drapeaux ukrainiens sur la place de la Liberté à Kherson, le 11 novembre 2022
Habitants de Kherson brandissant des drapeaux ukrainiens sur la place de la Liberté à Kherson, le 11 novembre 2022   -   Tous droits réservés  Forces armées ukrainiennes via Reuters

L'armée ukrainienne est entrée ce vendredi dans Kherson, ville clé dans le sud du pays, après le retrait des forces russes, a indiqué le ministère ukrainien de la Défense. Et dans la ville libérée, les habitants célèbrent l'arrivée de ces premières unités en brandissant des drapeaux aux couleurs nationales.

"Kherson retourne sous le contrôle de l'Ukraine, des unités des forces armées ukrainiennes entrent dans la ville", a indiqué le ministère sur Facebook, en appelant les militaires russes restant sur place à "se rendre immédiatement".

Plus tôt en début d'après-midi, la diplomatie ukrainienne avait salué "une victoire importante" après l'annonce du retrait russe du nord de la région ukrainienne de Kherson, occupée depuis début mars. 

"L'Ukraine est en train de remporter une autre victoire importante en ce moment et prouve que quoi que dise ou fasse la Russie, l'Ukraine gagnera", a affirmé sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba. Ce dernier a accompagné son message d'une vidéo montrant, selon lui, des résidents de la localité de Bilozerka, à quelques kilomètres de la ville de Kherson, en train d'arracher un gigantesque poster proclamant "la Russie est là pour toujours".

Le drapeau bleu et jaune flotte à Kherson

A Kherson, après le retrait des troupes russes, les militaires ukrainiens ont donc commencé ce vendredi à faire leur entrée dans la grande ville du sud du pays. La population accueille ces premières unités en brandissant des drapeaux ukrainiens comme l'attestent les premières vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Les couleurs nationales sont également hissées sur les bâtiments officiels de Kherson, remplaçant celles de l'occupant qui a quitté la ville. Des célébrations spontanées sont en train d'éclater un peu partout dans le centre-ville.

Ce revers russe est le troisième d'ampleur depuis le début de l'invasion le 24 février, la Russie ayant renoncé au printemps à prendre Kyiv, avant d'être défaite dans le nord-est en septembre, abandonnant la quasi-totalité de la région de Kharkiv.

Le ministère russe de la Défense a indiqué ce vendredi, dans un communiqué publié sur Telegram cet après-midi, que plus de 30 000 soldats, ainsi que 5 000 pièces d'artillerie et autres équipements, s'étaient repliés sur la rive gauche du Dniepr.

.