Un cessez-le-feu illusoire en Ukraine : des tirs entendus autour de Bakhmout et ailleurs

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Images satellites MAXAR TECHNOLOGIES
Images satellites MAXAR TECHNOLOGIES   -   Tous droits réservés  HANDOUT/AFP or licensors

Les tirs se poursuivaient ce vendredi autour de Bakhmout, dans l'est de l'Ukraine, malgré l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu décrété unilatéralement la veille par Vladimir Poutine. Moscou a assuré respecter la trêve tout en accusant les troupes ukrainiennes de bombarder des positions russes.

De son côté, la présidence ukrainienne a accusé l'armée russe d'avoir frappé à deux reprises la ville de Kramatorsk.

Avant le cessez-le-feu, Denis Pushilin, le dirigeant de la région séparatiste de Donetsk, installé par le Kremlin, avait mis en doute la possibilité d'une trêve, déclarant que ses forces répondraient à toute attaque de l'armée ukrainienne.

C'est la première fois depuis l'invasion russe en Ukraine que Moscou décrète un cessez-le-feu. Annoncée à l'occasion du Noël orthodoxe, cette trêve a été qualifiée de "provocation" par le régime de Kyiv, alors que Washington a estimé que Vladimir Poutine cherchait "à se donner de l'air".