EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Zelensky dénonce l'"hypocrisie" du CIO et martèle que "la neutralité n'existe pas"

AP
AP Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky dénonce l'"hypocrisie du Comité International Olympique et invite son chef à Barkhmout pour qu'il voie de ses propres yeux que "la neutralité n'existe pas".

PUBLICITÉ

Au moment où Kiev essuie les dégâts des dernières frappes russes, le président ukrainien dénonce l'"hypocrisie" du Comité international olympique.

Le CIO dit "étudier" la possibilité d'autoriser les athlètes russes et bélarusses à participer aux jeux sous bannière neutre.

Voici la réponse de Volodymyr Zelensy au chef du CIO.

J'invite M. Bach à Bakhmout pour qu'il puisse voir de ses propres yeux que la neutralité n'existe pas
Volodymyr Zelensky
président ukrainien

Volodymyr Zelensky, président ukrainien : "La neutralité n'existe pas lorsqu'une guerre comme celle-ci est en cours. Et nous savons comme les tyrannies aiment utiliser le sport pour leurs intérêts idéologiques. Il est évident que tout drapeau neutre des athlètes russes est taché de sang. Et, à ce propos, j'invite M. Bach à Bakhmout pour qu'il puisse voir de ses propres yeux que la neutralité n'existe pas".

Jeudi déjà, le ministre ukrainien des Sports a menacé de boycotter les JO-2024. "Si nous ne sommes pas entendus, je n'exclus pas la possibilité que nous boycottions et refusions de participer aux Jeux olympiques", a prévenu Vadym Goutzaït sur Facebook.

"Mais nous allons tout faire pour que le monde protège le sport de toute influence de +l'Etat terroriste+, simplement inévitable si les sportifs russes participent (...) aux JO de Paris", a de son côté renchéri M. Zelensky vendredi.

"La Russie doit arrêter son agression et sa terreur. Et seulement après il sera possible de discuter de la participation russe dans le contexte de l'olympisme", a-t-il souligné. 

De leur côté, les soldats ukrainiens blessés dans le Donbass n'imaginent pas d'autre chemin vers la paix qu'une victoire sur la Russie.

À leurs yeux, la guerre de Poutine disqualifie la Russie des Jeux olympiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Je n'ai tout simplement pas le droit de rentrer chez moi sans résultats"

Ukraine : possible envoi d'avions de combat occidentaux ?

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts