Judo : Sagi Muki, héros de la deuxième journée du Grand Slam de Tel-Aviv

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Sagi Muki, judoka israélien
Sagi Muki, judoka israélien   -  Tous droits réservés  Euronews / IJF

Lors du deuxième jour du Grand Slam de Tel-Aviv, ce vendredi, le public israélien attendait avec impatience l'entrée en scène de son ancien champion du monde : Sagi Muki.

Le judoka israélien a retrouvé son meilleur niveau dans une salle qui l'a vu remporter tant de succès au fil des années. Et après sa victoire étonnante en demi-finale contre l’Italien Antonio Esposito, le public a commencé à y croire.

Avant la finale des -81 kg, les fans du champion israélien étaient complètement déchainés, tout le public de la Shlomo Arerna était derrière le champion local.

Et il a fallu seulement 12 secondes à Sagi Muki pour s’imposer contre son adversaire turc Vedat Albayrak ! Cette victoire est très spéciale pour l'Israélien puisqu’il s’agit de sa première médaille d'or depuis son triomphe historique lors des mondiaux de 2019.

C'est le président de l'Association israélienne de judo, Moshe Ponte, qui a remis la médaille d'or.

"Je veux les remercier du fond du cœur. Voir cela, l'amour du public israélien est si important pour moi. De savoir qu'ils sont satisfaits de mon parcours. Tous ces efforts, ce travail acharné, tout cela en vaut la peine pour avoir leur soutien et leur amour", a déclaré Sagi Muki après avoir reçu sa médaille. 

Nouvelle médaille pour le Canada

En -63kg, la médaillée de bronze des Jeux olympiques de Tokyo, Catherine Beauchemin-Pinard, a confirmé la domination du Canada en remportant une nouvelle médaille d'or lors de ce Grand Slam. Le directeur général de la FIJ, Vlad Marinescu, a remis les médailles.

"Le public ici est incroyable, et avec ce sport, c'est surtout une question de mental. Je pense avoir travaillé là-dessus, j'ai vu l'erreur que j'avais faite à Paris et je l'ai corrigée ici, et ça a plutôt bien marché", a expliqué la judokate canadienne. 

En -73 kg, Nils Stump a créé la surprise en se qualifiant en finale. Le judoka suisse s'est imposé au golden score face au vétéran allemand Igor Wandtke. Il remporte ainsi son deuxième titre en Grand Slam. Il a reçu sa médaille des mains de George Teseleanu, invité de la FIJ.

Margaux Pinot remporte l'or

La Française Margaux Pinot s'est imposée en finale des -70 kg. Elle s'offre sa 4e médaille d'or de sa carrière en Grand Slam. Invité de la FIJ, Cosmin Balcacean a remis les médailles aux gagnantes.

Le public a assisté à une journée inoubliable. Rendez-vous samedi pour le troisième et dernier jour du Grand Slam de Tel-Aviv.