Emmanuel Macron confronté à la colère alors qu'il commémore les héros de la résistance

Emmanuel Macron rend hommage à Jean Moulin
Emmanuel Macron rend hommage à Jean Moulin   -  Tous droits réservés  Laurent Cipriani/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par euronews

Le président français a visité un haut lieu de la résistance à Lyon, non loin de manifestants en colère contre la réforme des retraites mais tenus à distance.

 Emmanuel Macron, poursuivi par la crise sociale et la colère des Français, même lors de la commémoration du 8 mai 45. Le président français s'est rendu à Lyon pour commémorer la défaite de l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Il a rencontré plusieurs anciens combattants à la prison de Montluc, un lieu emblématique où plusieurs figures de la Résistance française, comme Jean Moulin, ont été détenues. De là, on entendait les cris d'une autre résistance :

Malgré l'interdiction de manifester, quelque 5 000 personnes (3 000 selon la préfecture) ont protesté contre la réforme du système de retraite : 

"C'est juste insupportable qu'il récupère notre héros de la résistance Jean Moulin, qu'il se rachète une conduite, alors qu'ils font exactement ce contre quoi Jean Moulin s'est battu", dit un homme.

"On vient commémorer alors que le président est complètement en train d'opprimer son peuple et de privilégier une partie de la population, c'est risible, c'est n'importe quoi.... Il n'y a aucune démocratie dans ce gouvernement donc c'est surtout pour ça que je manifeste, c'est pour le manque de démocratie et le manque de partage et d'égalité", ajoute un jeune homme.

"Moi je sais que l'on dit beaucoup aussi aux jeunes "ouais vous taffez (ndlr : travaillez) pas". Moi j'ai des potes qui se cassent le dos depuis des années,  ils ont commencé à travailler depuis qu'ils ont 16 ans dans des magasins... Enfin eux qui va les protéger, qui va les aider?", s'emporte une jeune fille.

Les manifestants ont critiqué le dispositif policier qui les tenait à distance de ma prison Montluc. Au moins trois personnes ont été arrêtées, après des dégradations contre une mairie d’arrondissement notamment.

À découvrir également