La guerre en carte : Kyiv subit une attaque aérienne d'une rare ampleur

Sasha Vakulina.
Sasha Vakulina. Tous droits réservés DR
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La guerre en carte : Kyiv subit une attaque aérienne d'une rare ampleur

PUBLICITÉ

La Russie a lancé une attaque aérienne d'une intensité exceptionnelle sur Kyv aux premières heures de mardi, qui a été décrite comme le "nombre maximum de missiles d'attaque dans le laps de temps le plus court".

Le commandant en chef de l'Ukraine, Valerii Zaluzhnyi, a déclaré que les défenseurs de Kyv avaient abattu 18 des 18 missiles et drones russes, notamment

- 6 missiles aérobalistiques Kh-47M2 Kinzhal - des missiles hypersoniques qui constituent l'arme à longue portée la plus puissante de l'arsenal du Kremlin.

- 9 missiles de croisière Kalibr

- 3 missiles balistiques terrestres

Le ministère russe de la Défense a déclaré avoir détruit un système de défense antimissile sol-air Patriot construit aux États-Unis. 

Lundi, l'Institut américain pour l'étude de la guerre a déclaré que la série de plus en plus régulière de frappes de drones et de missiles russes faisait probablement partie d'une nouvelle campagne aérienne en Ukraine visant à dégrader les capacités ukrainiennes à mener des contre-offensives à court terme.

Avancées à Bakhmout

Les responsables ukrainiens ont reconnu que les Ukrainiens avaient remporté des succès limités sur le champ de bataille lors de récentes contre-attaques localisées à l'intérieur et autour de Bakhmout.

Le 15 mai, le vice-ministre ukrainien de la Défense, Hanna Malyar, a déclaré que les forces ukrainiennes avaient réalisé des avancées non spécifiées à l'intérieur et autour de Bakhmout au cours des derniers jours.

Malyar a ajouté que les forces russes déployaient des forces aéroportées pour défendre les flancs de Bakhmout, probablement à partir d'autres zones du front, alors qu'elles continuent à lancer des assauts terrestres à l'intérieur et autour de Bakhmout.

Les services de renseignement ukrainiens ont indiqué qu'environ 152 000 soldats russes présents dans le sud de l'Ukraine poursuivent leurs efforts défensifs en prévision d'une éventuelle contre-offensive ukrainienne.

Les représentants de la direction principale du renseignement militaire ukrainien ont déclaré que les forces russes ne se retiraient pas des régions de Zaporizhzhia et de Kherson.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe

Ukraine : renforcer la sécurité énergétique face aux frappes russes

L'Ukraine visée par "plus de 40 missiles" en une nuit