EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les efforts pour désamorcer la crise du Kosovo s'intensifient avec de nouvelles manifestations

Manifestation serbe à Zvecan, nord du Kosovo, le 31 mai 2023
Manifestation serbe à Zvecan, nord du Kosovo, le 31 mai 2023 Tous droits réservés Bojan Slavkovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Bojan Slavkovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face aux manifestants serbes, l'OTAN renforce les mesures de sécurité autour d'une mairie du Kosovo où les violences ont fait des dizaines de blessés.

PUBLICITÉ

Des soldats de maintien de la paix de l'Otan déploient du fil de fer barbelé autour d'une marie du Nord du Kosovo.

Les violences ont fait lundi 80 blessés parmi les soldats de la Kfor et les manifestants qui réclament le retrait des fonctionnaires albanais de la mairie et de la police kosovare.

La communauté serve est largement majoritaire dans quatre villes du Kosovo et ne reconnaît pas l'autorité de Pristina.

Les Serbes y sont fidèles à Belgrade et ont largement boycotté les élections d'avril de 4 maires albanais : seuls 3,5 % des électeurs avaient participé au scrutin.

Des fonctionnaires européens conduisent des entretiens, le président serbe et le Premier ministre kosovar pour tenter de désamorcer la crise.

Le Premier ministre kosovar Albin Kurti assure "travailler dur pour rechercher une porte de sortie."

La France et les Etats-Unis mettent en cause la responsabilité d'Albin Kurti dans l'aggravation des tensions alors que le Kremlin apporte son "soutien inconditionnel aux Serbes du Kosovo".

120 000 serbes vivent au Kosovo et Belgrade exige l'application d'un accord prévoyant la création d'une association des dix municipalités où ils sont majoritaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tension remonte entre la Serbie et le Kosovo, Pristina a bloqué la frontière aux véhicules serbes

Nord du Kosovo : regain de tension après l'arrestation de trois policiers kosovars par des Serbes

L'interdiction du dinar serbe au Kosovo réveille les tensions