EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : une frappe russe à Kramatorsk a fait au moins 8 morts

Après l'explosion d'une roquette d'une roquette russe
Après l'explosion d'une roquette d'une roquette russe Tous droits réservés Kramatorsk
Tous droits réservés Kramatorsk
Par euronews avec agence
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces russes ne lâchent rien en Ukraine après la rébellion avortée du groupe Wagner : ce mardi, une pizzeria de Kramatorsk a explosé après un raid aérien.

PUBLICITÉ

Ievguen est couvert de poussière. Il dînait dans un restaurant populaire de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, au moment où une roquette russe s'est abattue sur l'établissement, laissant un nombre encore inconnu de personnes sous les gravats.

Ievguen et deux de ses amis sont parvenus à se sortir du restaurant éventré, mais un autre est encore à l'intérieur. "Nous étions sur le point de partir, il est sous les débris", explique-t-il.

Devant la façade détruite du restaurant et son intérieur encore partiellement en feu, une foule de civils s'est rassemblée aux côtés de soldats, de secouristes, du maire de la ville et du gouverneur.

Les autorités ont avancé un nouveau bilan : l'explosion aurait fait au moins huit morts et blessé 56 personnes.

Selon le gouverneur régional Pavlo Kyrylenko, deux roquettessol-air S-300 russes ont été tirées sur cette ville de 150 000 habitants, dernière grande agglomération sous contrôle ukrainien dans l'Est, située à une trentaine de kilomètres du front.

Près du restaurant, quelques immeubles d'habitations ont aussi été touchés, brisant leurs fenêtres.

Située à l**'ouest de Bakhmout,** ville dévastée qui a été le théâtre de la bataille la plus longue et la plus sanglante de la guerre, Kramatorsk a été visée à plusieurs reprises par des bombardements russes.

Le plus meurtrier a été celui de la gare de Kramatorsk, frappée en avril 2022, quelques semaines après le début de l'invasion russe et au moment où une foule de civils tentaient de quitter la ville.

Cette frappe avait fait 61 morts et plus de 160 blessés sur les quelque 4 000 civils massés, une tragédie qui a profondément traumatisé la population. Moscou avait de son côté nié toute implication.

Important noeud ferroviaire, Kramatorsk abrite aussi des installations militaires. Elle est de facto la capitale régionale depuis que les villes de Donetsk et Lougansk à l'est ont été capturées par des séparatistes prorusses soutenus par Moscou en 2014.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : "La société russe est prête pour une guerre longue"

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts