EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Sans électricité ni eau : la vie éprouvante des habitants de Kherson après la destruction du barrage

Kherson inondé, 8 juin 2023
Kherson inondé, 8 juin 2023 Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de trois semaines après la destruction du barrage de Kakhovka dans le sud de l'Ukraine, la vie reste un calvaire pour les habitants de la région de Kherson.

PUBLICITÉ

L'inondation a provoqué une catastrophe humanitaire et environnementale impactant des milliers de personnes. Certains d'entre eux qui avaient dû quitter leur maison sont revenus, mais ils n'ont ni électricité ni eau courante.

"Pour le moment, la douche ne fonctionne pas, et il n'y a pas d'électricité. Nous chauffons l'eau pour nous nettoyer. Qu'est-ce qu'on peut faire d'autre ?", déclare Lida, une résidente de Kherson.

Le soutien du Vatican

L'envoyé du pape en Ukraine, le cardinal Krajewski, a pu constater par lui-même les difficultés rencontrées par la population. Le Vatican a ouvert une cantine dans la ville de Kherson, apportant un peu de répit aux habitants locaux.

"Ce que les bombardements n'ont pas détruit et ce que les Russes n'ont pas pillé, est maintenant détruit par l'eau", explique le cardinal.

Selon les autorités ukrainiennes, la destruction du barrage a causé des dégâts estimés à 1,2 milliard d'euros. Moscou et Kyiv continuent de se rejeter mutuellement la responsabilité de cette destruction qui a coûté la vie à plus de 50 personnes.

Le 6 juin, le barrage a été détruit dans ce que l'Ukraine et l'Occident considèrent comme un acte de sabotage. Toutefois, Moscou affirme que ce sont les forces ukrainiennes qui en sont responsables. Quelle que soit la vérité, les conséquences de cette catastrophe se feront sentir pendant des décennies.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Inondations en Ukraine : les sauveteurs bravent les dangers pour évacuer les civils à Kherson

À Kherson, le niveau de l'eau commence à baisser, quatre jours après la destruction du barrage

Kherson inondée : les évacuations continuent et le bilan s'aggrave