PUBLICITÉ

Après Hiroshima, Nagasaki commémore le 78e anniversaire de la bombe atomique

Hommage aux victimes de la bombe atomique à Nagasaki
Hommage aux victimes de la bombe atomique à Nagasaki Tous droits réservés 小向英孝/AP
Tous droits réservés 小向英孝/AP
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après Hiroshima, le Japon a commémoré ce mercredi le 78e anniversaire du bombardement atomique de la ville de Nagasaki.

PUBLICITÉ

À 11 h 02, heure précise à laquelle la dévastatrice bombe a explosé, une minute de silence a été observée en hommage aux victimes de cette sombre période de l'histoire mondiale.

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, n'a pas pu être présent lors de la cérémonie en raison d'une tempête. Mais dans un message vidéo diffusé lors de la cérémonie, il a exprimé son profond regret quant aux difficultés croissantes pour réaliser le rêve "d'un monde débarrassé des armes nucléaires".

Le message du Premier ministre japonais fait écho aux préoccupations exprimées par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, qui a dit regretter que "certains pays puissent encore menacer d'utiliser ces outils d'anéantissement".  

Les commémorations de Nagasaki ont ainsi été l'occasion de rappeler l'urgence d'agir collectivement pour prévenir de telles tragédies à l'avenir.

Appels au désarmement nucléaire

Le maire de Nagasaki, Shiro Suzuki, a saisi cette occasion pour exhorter les nations dotées d'armes nucléaires à faire preuve de courage et à repenser leurs principes de dissuasion nucléaire. Cette déclaration survient après l'adoption d'un document distinct sur le désarmement nucléaire par le groupe des sept puissances industrielles en mai dernier, une initiative qui prône l'utilisation des armes nucléaires à des fins de dissuasion. 

Ce débat soulève des questions cruciales sur la sécurité mondiale et l'avenir d'un monde dénucléarisé.

Les bombardements atomiques qui ont eu lieu les 6 et 9 août 1945 à Hiroshima et Nagasaki ont laissé une marque indélébile sur l'histoire et la mémoire du Japon. Les pertes humaines furent dévastatrices, avec environ 214 000 victimes, laissant derrière elles des familles brisées et des vies à jamais bouleversées. 

Un biopic controversé

En marge de ces commémorations, la sortie récente du film "Oppenheimer" suscite des débats et des inquiétudes.

Réalisé par Christopher Nolan, ce biopic retrace la vie de J. Robert Oppenheimer, l'un des esprits derrière la création de l'arme atomique américaine qui a frappé de manière dévastatrice Hiroshima et Nagasaki. Cependant, aucune date de sortie n'a été annoncée au Japon, laissant planer le doute quant à sa projection dans le pays et suscitant des questionnements sur la manière dont ces événements historiques sensibles sont traités sur grand écran.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Début de nouveaux exercices militaires entre la Russie et la Chine en mer du Japon

Au Japon, des morts et des milliers d'évacuations après des pluies hors normes

L'AIEA soutient le projet japonais de rejeter en mer les eaux traitées de la centrale de Fukushima