EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les Pays-Bas et le Danemark livreront des avions de combat F-16 à l'Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, devant des avions de combat F-16 à Eindhoven, aux Pays-Bas. 20 août 2023.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, devant des avions de combat F-16 à Eindhoven, aux Pays-Bas. 20 août 2023. Tous droits réservés Peter Dejong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Peter Dejong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP & AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a officialisé la livraison de F-16 néerlandais et danois à l'Ukraine lors d'une visite sur une base de l'armée de l'air à Eindhoven. Une décision "historique" pour Volodymyr Zelenskyy.

PUBLICITÉ

L'annonce est survenue quelques minutes après la revue de deux F-16 garés dans un hangar de la base aérienne néerlandaise où le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, reçu par Mark Rutte, est arrivé dimanche matin. L'Ukraine recevra des avions de combats F-16 des Pays-Bas et du Danemark. 

Volodymyr Zelenskyy a annoncé sur Telegram que les Pays-Bas livreront 42 avions. Le Premier ministre néerlandais a, lui, refusé de dire combien d'appareils seraient envoyés, ni quand, si ce n'est "dès que possible". Mark Rutte a précisé qu'il devrait s'entretenir avec ses partenaires internationaux avant de décider du nombre exact à fournir à Kiev.

Quelques heures plus tard, le président ukrainien est arrivé dans une base de l'armée de l'air danoiseà Skrydstrup, où il a été accueilli par la Première ministre danoise Mette Frederiksen, le ministre des Affaires étrangères Lars Løkke Rasmussen et le ministre de la Défense Jakob Ellemann-Jensen.

"Nous savons que vous avez besoin de plus (d'équipements militaires, ndlr) et c'est pourquoi nous allons faire don de 19 avions de combat F-16 à l'Ukraine", a annoncé la Première ministre danoise lors d'une conférence de presse avec son homologue ukrainien. Ces avions seront livrés progressivement à Kiev : six vers la fin de l'année, huit l'année prochaine et cinq l'année suivante, a précisé la cheffe du gouvernement.

Feu vert des États-Unis

Vendredi, les Pays-Bas et le Danemark ont déclaré que les États-Unis les avaient autorisés à livrer des F-16 de fabrication américaine à l'Ukraine. L'approbation de Washington a été perçue comme un encouragement majeur pour Kyiv, même si les avions de combat n'auront pas d'impact immédiat sur la guerre qui dure depuis près de 18 mois.

L'Ukraine réclame depuis longtemps ces avions de combat sophistiqués, dotés de technologies et de capacités de ciblages plus récentes et polyvalentes que les MiG29 et Sukhoi de fabrication russe dont elle est aujourd'hui équipée. Ses forces armées ont lancé ces derniers mois une contre-offensive sans couverture aérienne, plaçant ses troupes à la merci de l'aviation et de l'artillerie russes.

Les gouvernements néerlandais et danois participent également à une coalition qui s'efforce de former les pilotes ukrainiens au pilotage de ces avions de combat perfectionnés. Le ministre danois de la défense, Jakob Ellemann-Jensen, a déclaré vendredi que la formation des pilotes ukrainiens commençait ce mois-ci. Des responsables ont déjà déclaré que les pilotes ukrainiens auront besoin de six à huit mois de formation.

Plusieurs régions russes, dont Moscou, ciblées par des drones

La visite du président ukrainien aux Pays-Bas intervient alors que des secours continuaient dimanche matin à s'activer dans les décombres du centre de Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, frappé la veille par un missile russe qui a fait au moins sept morts et plus de 140 blessés, une attaque qualifiée d'"odieuse" par les Nations unies.

AP/Gouverneur de Koursk sur sa chaîne Telegram.
Cinq personnes ont été blessées suite au crash d'une drone ukrainien sur une gare de la ville de Koursk, a déclaré le gouverneur de la région Roman Starovoit, le 20 août 2023.AP/Gouverneur de Koursk sur sa chaîne Telegram.

Alors que Volodymyr Zelenskyy promettait une réponse de ses forces armées, une nouvelle attaque de drones ukrainiens visant Moscou et sa région a été interceptée dimanche par l'armée russe. Selon l'armée russe, "une tentative du régime de Kyiv de mener une attaque terroriste par un drone sur des infrastructures à Moscou et dans la région de Moscou a été déjouée". L'engin "s'est écrasé dans une zone inhabitée" et "il n'y a pas eu de victimes ni de dégâts".

Des drones ont en outre visé dans la nuit les régions russes de Koursk, au sud-ouest du pays, faisant cinq blessés légers par des éclats de verre, et Rostov, à la frontière avec l'Ukraine. Les attaques de drones sur le sol russe sont en nette hausse depuis le lancement de la contre-offensive des forces de Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dernier cortège officiel de la reine Margrethe II du Danemark

Jour de vote aux Pays-Bas : quatre partis au coude-a-coude

Guerre en Ukraine : les troupes russes gagnent du terrain