PUBLICITÉ

Objectif : tripler les énergies renouvelables d'ici 2030

Le Bharat Mandapam Convention accueillait le dîner des membres du G20 le 9 septembre 2023
Le Bharat Mandapam Convention accueillait le dîner des membres du G20 le 9 septembre 2023 Tous droits réservés Dar Yasin/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Dar Yasin/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le G20 s'engage à soutenir le triplement des renouvelables d'ici 2030, mais n'appelle pas à une sortie des énergies fossiles.

PUBLICITÉ

Les membres du G20 s'engagent à tripler les énergies renouvellables d'ici 2030 et appellent à réduire la consommation de charbon.

Les défenseurs de l'environnement parlent d'une avancée trop modeste et regrettent que le G2O n'appelle pas à une sortie des énergies fossiles.

Les pays du G20 représentent 80 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Jane O’Malley, chercheuese à l'International Council on Clean Transportation: "Il est vraiment essentiel que nous investissions dans les biocarburants ayant la plus faible empreinte carbone. Les biocarburants avancés de deuxième génération doivent être privilégiées, plutôt que les biocarburants à base de cultures qui entrent en concurrence avec les terres et ont des impacts d'émissions en amont très importants."

Dans ses conclusions, le G20 estime que les investissements dans le domaine du climat doivent "augmenter considérablement".

L'Inde, de son côté, souhaite que les pays riches aillent plus loin pour aider les nations à se protéger des futurs désastres climatiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment les pompes à chaleur ont séduit les pays nordiques

Justin Trudeau bloqué au G20 en Inde en raison d'une panne d'avion

Le G20 intègre l'Afrique mais peine à avancer sur le climat et l'Ukraine