EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les bombardements ont fait au moins 1 300 victimes dans la bande de Gaza

Une rue détruite par les bombardements israéliens à Gaza. 12 octobre 2023
Une rue détruite par les bombardements israéliens à Gaza. 12 octobre 2023 Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les tirs israéliens sur Gaza ont fait au moins 1300 victimes. L'Etat hébreux a déployé 300 000 réservistes à ses frontières.

PUBLICITÉ

Israël continue de détruire les positions et cachettes du Hamas et d'autres milices palestiniennes dans la bande de Gaza. Ce jeudi, les bombardements ont atteint le port de la ville, plusieurs navires ont été bombardés. Les deux millions d'habitants de l'enclave subissent un siège total. Le bilan humain a dépassé les 1 300 victimes.

Le Président israélien Isaac Herzog affirme que l'Etat hébreu agit conformément aux normes internationales : "nous travaillons, opérons militairement conformément aux règles du droit international. Point final. Sans équivoque. Mais nous sommes en guerre. Nous défendons nos maisons. Nous protégeons nos maisons. C'est la vérité. Et puis, lorsqu'une nation protège sa maison, elle se bat. Et nous nous battrons jusqu'à briser leur colonne vertébrale. "

Israël a déployé 300 000 réservistes à ses frontières... Certains observateurs internationaux affirment qu'une invasion de la bande de Gaza est inévitable. Plusieurs unités militaires ont également été mobilisées à la frontière du Liban.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des Israéliens rentrent chez eux et découvrent l'horreur

Plus de 90 morts à Gaza : Israël dit avoir visé Mohammed Deif, cerveau des attentats du 7 octobre

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem