PUBLICITÉ

Les rapatriés d'Israël arrivent en Europe

Les premiers rapatriés d'Israël arrivent à l'aéroport de Francfort, en Allemagne, jeudi 12 octobre 2023.
Les premiers rapatriés d'Israël arrivent à l'aéroport de Francfort, en Allemagne, jeudi 12 octobre 2023. Tous droits réservés KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP
Tous droits réservés KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs pays européens ont commencé des opérations d'évacuation de leurs ressortissants.

PUBLICITÉ

Le soulagement et la joie de retrouver les siens étaient palpables hier dans plusieurs aéroports européens : la France, l'Autriche et l'Allemagne ont commencé ce jeudi 12 octobre à rapatrier leurs ressortissants d'Israël avec des vols spéciaux. La Pologne et la Lituanie ont déjà procédé à l'évacuation de leurs ressortissants, avec des avions militaires. 

La plupart des compagnies aériennes ont suspendu les lignes régulières depuis l'attaque du Hamas, le 7 octobre dernier. 

Un Allemand bénévole en Israël souligne le stress de la situation dans le pays : _"tu t'inquiètes en permanence des alertes, d'où viennent les missiles, s'il y a des drones qui arrivent, s'il y a des infiltrations terroristes..._Même si tu n'es pas directement concerné, c'est très stressant."

En France, deux membres du gouvernement ont accueilli les rapatriés à l'aéroport de Roissy. Il y aura des vols du même genre tous les jours jusqu'à dimanche, a assuré la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna.

Les Etats-Unis commencent une opération d'évacuation de leurs ressortissants ce vendredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ursula von der Leyen à Benjamin Netanyahu : "l'Europe est aux côtés d'Israël"

Israël confisque du matériel de diffusion appartenant à l'agence de presse AP

M. Netanyahu qualifie l'annonce d'un mandat d'arrêt de la CPI de "nouvel antisémitisme".