EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Crise de l'eau en Europe : constat et solutions

En juin, l'Italie a connu sa pire sécheresse depuis 70 ans. Les rizières de la vallée du Pô se sont asséchées, mettant en péril la récolte du riz de qualité supérieure utilisé pour le risotto.
En juin, l'Italie a connu sa pire sécheresse depuis 70 ans. Les rizières de la vallée du Pô se sont asséchées, mettant en péril la récolte du riz de qualité supérieure utilisé pour le risotto. Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Estelle Nilsson-Julien
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Ces dernières années, 30 % de la population de l'Union européenne a été touchée par des problèmes d'approvisionnement en eau.

PUBLICITÉ

De nombreux citoyens européens ont le luxe de ne pas se préoccuper de la manière dont ils auront accès à l'eau. Cependant, la planète se peuplant de plus en plus et la demande en eau augmentant, une crise se profile à l'horizon. Qu'est-ce que cela signifie et comment l'Europe peut-elle gérer cette précieuse ressource ?

Deux litres d'eau suffisent à satisfaire les besoins quotidiens d'une personne en matière de boisson, mais il en faut 3 000 pour l'alimentation. Répondre à cette demande va devenir de plus en plus difficile pour l'irrigation de l'agriculture, qui utilise 70 % de l'eau douce dans le monde.

"Nous importons beaucoup de nourriture et nous dépendons donc de la manière dont l'eau est gérée dans d'autres parties du monde", a déclaré à Euronews Naho Mirumachi, professeure de politique environnementale au King's College de Londres.

Quelque 3,6 milliards de personnes dans le monde ont déjà un accès insuffisant à l'eau, le Moyen-Orient et l'Afrique étant les régions les plus touchées par la pénurie d'eau.

"La nourriture que nous consommons devra probablement provenir de plus en plus d'autres parties du monde, nous ne pourrons plus produire certains produits en Europe parce qu'il fait trop chaud", a déclaré à Euronews Jippe Hoogeveen, responsable des terres et de l'eau à l'Agence des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'Espagne est l'un des pays européens les plus touchés par cette situation. Après trois années de faibles précipitations et de températures élevées, le service météorologique national du pays a déclaré une "sécheresse à long terme" au début de l'année. Le coordinateur espagnol des organisations d'agriculteurs et d'éleveurs a même prévenu qu'il faudrait peut-être renoncer à certaines récoltes.

Mais les pays d'Europe du Nord et de l'Est sont également de plus en plus touchés par la pression exercée sur les réserves d'eau.

"Les gens pensent que le Royaume-Uni est un pays pluvieux, mais en réalité, nous avons également connu des sécheresses et des endroits comme celui-ci qui fournissent une agriculture importante pour nous", a déclaré Naho Mirumachi.

Impact sur le secteur de l'énergie

La raréfaction des ressources en eau n'est pas seulement une menace pour l'agriculture, mais aussi pour le secteur de l'énergie.

"À mesure que nous entrons dans l'ère de l'énergie propre nette zéro, nous nous tournons vers des choses comme l'hydroélectricité", a expliqué Naho Mirumachi, "si nous avons moins d'eau dans nos rivières, cela signifie que nous ne pourrons pas compter sur l'hydroélectricité".

Les centrales hydroélectriques - qui utilisent l'eau pour produire de l'électricité ou alimenter des machines - sont considérées comme une alternative énergétique durable aux installations alimentées par des combustibles fossiles.

Croissance démographique

La population mondiale devrait atteindre 8,5 milliards d'habitants d'ici à 2030, ce qui accroît la pression sur les ressources en eau. Une population qui ne se contente pas d'augmenter, mais qui consomme également davantage.

"La classe moyenne et les consommateurs diversifiés sont de plus en plus nombreux. Ils vont avoir besoin de plus de biens matériels, pas seulement de nourriture, mais aussi de choses comme les téléphones, qui consomment beaucoup d'eau. Ce n'est donc pas seulement le changement climatique qui provoque ces pénuries d'eau", explique Naho Mirumachi.

Atténuer la pression sur les ressources en eau signifie garantir un approvisionnement en eau sûr pour les humains, tout en respectant l'environnement.

"Il y aura un effet d'entraînement sur les écosystèmes et la santé des rivières. Ainsi, s'il y a moins d'eau, la biodiversité risque de diminuer, ce qui est un aspect important du maintien de la santé de notre environnement", a déclaré M. Mirumachi.

Que fait l'UE pour prévenir les pénuries d'eau ?

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a mis en garde contre le déséquilibre du cycle de l'eau dans le monde, appelant à un "changement fondamental de politique" dans son rapport 2022 sur les ressources mondiales en eau.

Depuis 2000, l'Union européenne s'efforce de résoudre ce problème par l'intermédiaire de la directive-cadre sur l'eau, qui vise à garantir la qualité des eaux européennes.

Cependant, 90 % des bassins fluviaux de plusieurs pays de l'UE seront toujours insalubres en 2027, selon les conclusions d'un rapport publié par le WWF et la Living Rivers Europe Coalition.

PUBLICITÉ

Selon Nihat Zal, chef de projet à l'Agence européenne pour l'environnement, la réponse de l'Europe a été efficace, mais doit être accélérée "à différentes échelles, au niveau local, au niveau national, au niveau de l'UE, afin que le niveau de préparation face aux incertitudes du risque soit également amélioré".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brésil : des gravures rupestres révélées par la sécheresse du fleuve Amazone

Deuxième phase de rejet des eaux traitées de Fukushima

L'ONU demande la libération de ses 11 employés arrêtés par les rebelles houthis