EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les voisins d'Israël ne peuvent pas faire face à une arrivée massive de réfugiés (Jordanie)

Le chancelier allemand Olaf Scholz et le roi de Jordanie Abdallah II.
Le chancelier allemand Olaf Scholz et le roi de Jordanie Abdallah II. Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La chancelier allemand a reçu Abdallah II à Berlin avant son voyage en Israël. Le roi de Jordanie a averti que les voisins d'Israël ne pouvaient pas faire face à un exode massif de Palestiniens.

PUBLICITÉ

Avant son voyage en Israël, le chancelier allemand a accueilli mardi le roi de Jordanie à Berlin dans le cadre d'une campagne diplomatique visant à soulager la crise humanitaire au Proche-Orient.

Alors que Tsahal mobilise ses troupes en vue d'une incursion terrestre contre le Hamas à Gaza, le roi Abdallah II. avertit que les pays voisins ne peuvent pas faire face à des arrivées massives de réfugiés palestiniens : "pas de réfugiés en Jordanie, pas de réfugiés en Egypte. Il s'agit d'une situation de dimension humanitaire qui doit être traitée à l'intérieur de Gaza et de la Cisjordanie, et non de faire reposer le défi palestinien et son avenir sur les épaules d'autres peuples."

Olaf Scholz doit se rendre dans la région pour montrer sa solidarité avec Israël et convaincre ses partenaires d'apporter de l'aide aux Palestiniens : "dans notre horreur face à la violence inhumaine du Hamas, il est important de faire la différence. Les Palestiniens ne sont pas le Hamas et le Hamas n'a pas le droit de parler en leur nom. Le peuple palestinien de Gaza est lui aussi victime du Hamas."

Les États-Unis prennent eux-aussi part aux négociations... Le Secrétaire d'Etat Antony Blinken a fait savoir que Joe Biden se rendra dans la région pour rencontrer les dirigeants israéliens et arabes.

Face aux craintes d’une extension du conflit, les ressortissants étrangers quittent Israël et la Cisjordanie. Un bateau transportant des Américains et d'autres évacués est arrivé à Chypre mardi matin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël-Hamas : les rues de Bethléem et de Jérusalem se vident alors que la guerre s'intensifie

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen