Où la Russie pourrait-elle lancer une offensive ?

AP
AP Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Oleksandra VakulinaEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ISW estime que la Russie pourrait lancer une offensive dans la région d'Avdiivka à la fin du printemps ou durant l'été.

PUBLICITÉ

La Russie pourrait concentrer son offensive potentielle de fin de printemps ou d'été contre l'Ukraine dans la partie occidentale de la région de Donetsk, selon l'évaluation de l'ISW. 

Le groupe de réflexion indique que le commandement militaire russe pourrait considérer la région près d'Avdiivka, une ville clé du front dans la région de Donetsk capturée par la Russie en février, comme une priorité. 

Les forces ukrainiennes semblent avoir repoussé une attaque mécanisée de la taille d'un bataillon par les Russes près d'Avdiivka, dans la région de Donetsk, le 30 mars - la première attaque mécanisée de cette ampleur depuis que les forces russes ont commencé la campagne pour s'emparer d'Avdiivka en octobre 2023. 

Faisant référence à un soldat ukrainien non nommé, l'ISW indique que les forces russes auraient utilisé 36 chars et 12 véhicules de combat d'infanterie près du village de Tonenke. L'ampleur de l'attaque mécanisée russe du 30 mars est significative, et la volonté du commandement militaire russe de mobiliser une brigade de chars pour une attaque près d'Avdiivka indique que cette attaque était un effort prioritaire, dans l'espoir de renforcer les avancées stables mais marginales des forces russes dans ce secteur.

Les responsables ukrainiens ont récemment averti que les forces russes accumulent du personnel le long d'au moins 4 axes, mais l'ISW continue d'estimer que les forces russes ne pourront probablement lancer qu'une seule opération offensive à grande échelle dans une direction opérationnelle à la fois en raison des limitations de la main-d'œuvre et de la planification russes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

L'Ukraine aurait abattu un bombardier stratégique russe, Moscou affirme que l'avion s'est écrasé

Sans le soutien américain, l'Ukraine risque de perdre de la guerre (patron de la CIA)